Regards

Collectif WEKRE/FDCT-UE : Coup de pouce dans le secteur des Arts Plastiques

« Structuration et professionnalisation dans le secteur des Arts Plastiques » C’est l’intitulé du projet du Collectif WEKRE qui a bénéficié du financement de l’appel à projet PAIC-GC du FDCT/UE/ La séance de suivi-évaluation a eu lieu le 24 février dernier. Selon les parties signataires, le projet suit aisément son cours.

 Aboubakar SANGA (Secrétaire exécutif du Collectif (A gauche) en compagnie de l’expert du FDCT Djebal KONATE

Le secrétaire exécutif du Collectif WEKRE, SANGA Aboubakar a reçu le représentant du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) dans les locaux de la CNC (Confédération Nationale de la Culture) pour une séance de mise au point.

Le Collectif WEKRE est né en 2020 à l’issue d’une initiative d’exposition d’Art organisée par Aboubakar SANGA avec des amis sur les artères des villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. Ils sont partis d’un constat alarmant : la professionnalisation du secteur de l’Art Plastique était handicapée par une multitude de chaînes de valeurs qui pouvaient contribuer à la valorisation de ce secteur. Il était donc imminent de monter un tel projet pour contribuer au développement de cette filière en intervenant en amont et en aval de la création. « Les artistes plasticiens pour nous, sont des créateurs. Ils ne peuvent pas à la fois être des créateurs, des diffuseurs, des critiques, des commerçants…Au regard de l’absence de ces volets importants, nous avons été motivés en initiant de ce projet » Affirme le secrétaire exécutif.

Les formations sont donc prévues sur cinq mois. Tout a commencé en décembre 2021 et la phase pratique de la formation aura lieu en mai 2022 à la faveur de la 3è édition des WEKRE. Les apprenants seront sur le terrain pour mettre en œuvre l’activité des WEKRE. Les participants à cette formation sont issus des écoles supérieures et les formateurs sont des professeurs et experts dans le domaine de l’Art. Certaines formations se font par vidéoconférence par ces experts à partir de Lomé et la Côte d’Ivoire. Les modules choisit pour cette session sont entre autres ; la Critique d’Art avec 13 apprenants. La formation en Commissariat d’exposition avec 13 apprenants et la formation en Galerie avec 10 apprenants. Un projet qui a bénéficié du financement du FDCT/UE d’un montant de 18 millions.

Maxime SONDO, Participant

L’un des apprenants Maxime SONDO, étudiant en Art, Gestion et Administration Culturelle à l’Université Joseph Ki-Zerbo estime que cette formation vient à point nommé renforcer ses études et son projet. « J’étudie dans le domaine de l’Art et ce projet m’a personnellement beaucoup intéressé. La formation se passe en ligne et elle se poursuivra avec la présence du formateur plus tard avant de clore par une évaluation pratique pendant la prochaine édition des WEKRE » Conclut-il.

Hervé David HONLA       

Les plus lus

To Top