Edito

TOKSA : Son TRUC est différent

Les producteurs et directeurs de spectacles à Belfort en France ; de passage à SOKO Festival en 2021, pour sélectionner nos artistes aux différents festivals en France. C’est la performance de TOKSA qui les a bluffés.

Aujourd’hui, Timothée Arthium Wendbe SOUBEIGA dit TOKSA, est en train d’amorcer allègrement et graduellement, une carrière internationale dans le sens propre du terme. Mais, une carrière internationale, n’est pas synonyme d’exil ou d’émigration.

C’est quoi même une carrière internationale ?

De nombreux artistes veulent à tout prix jouer ou se faire connaître à l’étranger, sauf que, pour diverses raisons, ce n’est pas toujours possible. Cependant, les pays comme la France (au regard de la langue), notamment les acheteurs de spectacles et tourneurs français offrent de plus en plus des opportunités intéressantes à ceux qui savent les saisir. Quel que soit le style musical (Hip Hop, Afro trap, RnB…), mais l’essentiel, c’est l’ORIGINALITE locale. C’est ce qui rend difficile nos artistes. Proposer des tubes purement originaux.  Tout dépend de la façon dont les artistes développent leur parcours professionnel. C’est ce TRUC que TOKSA est en train de construire, artistiquement et musicalement.

Son staff est en effet en train d’établir un lien entre ses expériences nationales et ce qu’il souhaite faire à l’échelle internationale. Détrompez-vous au passage ; TOKSA ne s’est pas séparé de sa maison de production nationale DESTINY PROD. Des mauvaises langues annonçaient qu’il a signé avec un Major. FAUX ! Bien au contraire, il n’est pas prêt à plonger dans ce purgatoire.

L’objectif primordial du TRUC de TOKSA, c’est d’approfondir et d’acquérir de nouvelles compétences, de développer des capacités à s’adapter à un nouvel environnement culturel et professionnel, tout en restant local et en puisant dans son environnement sociétal. C’est-à-dire jouer certes en Europe ou aux USA et ailleurs, mais le continent africain, reste la priorité majeure et la chasse gardée. C’est la raison pour laquelle, Tidi Ouédraogo (Son producteur) a fondé en son sein, une équipe cosmopolite et interculturelle.

Tidi OUEDRAOGO, PDG de la structure DESTINY PROD

Pour réussir ce pari et parvenir à s’intégrer sans difficulté, il faut apprendre autant que possible sur la façon dont les industries de spectacles fonctionnent dans ces différents pays d’accueil. Parvenir à comprendre les rouages artistiques et participer à leur culture, pourrait en effet être enrichissant. Pour ce faire, le TRUC de TOKSA est qu’il n’hésite pas à participer aux SHOWCASES, ROAD SHOW (qui se prépare sur la sortie de son tube LE TRUC) ou encore à accepter les invitations aux festivals et rencontres professionnels à Paris, Nice, Belfort, Laval, Nantes, etc. Cela lui permet de mieux cerner la culture locale et de montrer qu’il peut participer à la vie artistique des autres communautés. Son dernier vidéogramme du tube « LE TRUC » qui sortira ce soir, confirme déjà son hégémonie sur le plan international.

Il n’a pas besoin de dépraver la jeune fille (européenne ou africaine) dans ses clips ou de chanter des inepties gravitant autour de la pornographie, pour affrioler les grands tourneurs en Europe. Rien que son flow, sa prestance et son éloquence phonétique suffisent pour apprivoiser le cœur des jeunes fans du vieux Continent.

Pour donc construire son réseau à l’étranger, le TRUC de TOKSA, s’est de s’armer d’audace et de détermination ! Les meilleures opportunités qu’il pourra avoir peuvent découler de ses liens, notamment avec ces tourneurs qui commencent à lui faire des yeux doux.

Il n’a pas hésité dès son premier passage en France en 2021, à nouer des affections avec des journalistes, musiciens, artistes étrangers. Il en a profité faire des créations, passer des workshops etc. Les amitiés solides peuvent lui être d’une grande utilité, surtout au moment d’envisager une véritable tournée européenne. C’est ça le TRUC de TOKSA !

Hervé David HONLA

Les plus lus

To Top