Ladies

KANDY GUIRA dans “NAGTABA”: l’actualité oblige

C’est au cours de la conférence de presse que la fleur montante de la musique africaine KANDY GUIRA a donné ce mercredi 12 janvier, que certains, ont finalement perçu son immense talent. Cette chanteuse humaniste et engagée selon TV5 MONDE, s’est présenté devant ces compatriotes de la presse nationale pour présenter son deuxième album « NAGTABA » (Ensemble). Un opus qui colle à l’actualité de l’heure.

 

Kandy Guira

C’est un savant mélange de folklores du Sahel aux sonorités urbaines. Les instruments comme le « Tchèma » ou encore le « Bendré » font l’apologie de cet opus qui comporte 12 titres très enlevés. Enregistré à la base au Burkina Faso avec l’arrangeur Petit Jeano et le bassiste Sylvain Dando Paré ou encore Sangaré et bien d’autres, puis ensuite déporté du côté de Paris au Studio la FUGITIVE pour être masterisé et mixé, « NAGTABA » a été unanimement salué et apprécié par les hommes de médias.

En l’invitant de façon honorifique à la 7è édition de SOKO FESTIVAL, Ibrahim Keita n’a pas tarit d’éloge à la jeune diva. « C’est une véritable ambassadrice de la musique burkinabè. Je souhaite que de nombreux festivals m’emboitent le pas ici au Faso en l’invitant sur leur scène. Elle est pourtant très accessible, bien qu’elle réside en Europe » Elle jouera d’ailleurs samedi 15 janvier sur la scène de L’Institut Français à la faveur de SOKO FESTIVAL à 22h.

Véritable bête de scène, KANDY GUIRA a joué et collaboré avec des sommités de la musique mondiale et africaine telles que Manu Dibango, Cheick Tidiane Seck, Oumou Sangaré…dans « NAGTABA », la lauréate du concours de chanson moderne à la SNC 2008 a fait appel à Floby, Mai Lingani et Floby.

Férue de la musique vivante teintée par des envolées lyriques impressionnantes avec un timbre vocal particulier, Oumou Sangaré l’a surnommé « La future star de l’Afrique ». Ça veut tout dire !

Hervé David HONLA

 

 

 

 

Les plus lus

To Top