Academy

Etape deux (2) du plasma à Yako : Un succès total

La place coutumière Naaba Djiguimde de Yako a refusé du monde ce samedi 08 janvier 2022. Autorités de la région, autorités coutumières et délégations de l’administration publique étaient de la partie, y compris une représentation vive des forces de défenses et de sécurité du Passoré. Le thème de la soirée : SOUTIENS AUX FORCES DE DÉFENSES ET DE SÉCURITÉ.

Il était 18h30 lorsque l’installation technique et tactique de la soirée a pris fin. La cérémonie a débuté devant un public déjà sur place depuis 15h .
Le spectacle commence avec des discours de remerciement et d’encouragement de la part des officiels et du promoteur. Les félicitations ont résumé les interventions. Surtout celles de la part du Directeur général de l’éducation MAMADOU DIARRA ,du directeur générale du fond de développement économique et social Bruno Compaore et du promoteur du PLASMA GÉRARD KOALA.
LE PLASMA  « plateau des spectacles mobiles et artistiques » est une caravane a l’initiative de WONGO GROUP qui s’est donné pour mission de sillonner quatre villes pour célébrer et rendre hommage aux forces de défenses et de sécurité. Yako est donc la deuxième étape de cette tournée. En plus de l’aspect festif, un autre volet, celui de la formation sur le sons et la lumière de scène est accordée aux ressortissant de la ville hôte du plasma.


« Le passage à yako, l’objectif est atteint »dixit Joël Kaboré chargé de mission du ministère de la culture en félicitant les récipiendaires de la formation. Son souhait est que le PLASMA soit une bénédiction et une panacée pour le Burkina Faso.
Des artistes locaux se sont succédés  sur la scène. Tous se sont entretenus sans retenus avec le public de Yako. Kelsy et Elkemy pour ne citer qu’eux, ont introduit les prestations artistiques sous le regard et la direction de l’humoriste ANCIEN. Le représentant du Président du conseils régional, celui du gouverneur de la région, les présidents d’associations sont sortis pour cet événement.


Des Artistes émérites de leurs parcours et leurs expériences ont décidé d’accompagner le plasma. <<C’est pour nous l’occasion de communier avec le public sur l’intérêt et le respect qu’il faut vouer au FDS, du fait de leur bravoure et de leur dévouement sans conditions dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso>> nous a confié DAISY BOFOLA.
Cet artiste qui ne se présente plus était bien là et a fait une prestation sensationnelle sur cette scène. Azalaki, la compilation Djata Ilebou ont été sa partition pour ce jour. Elle a rendu un hommage à deux monuments de la musique burkinabè qui nous ont quitté JEAN CLAUDE BAMOGO ET DJATA ILEBOU à travers quelques-uns de leurs morceaux qu’elle a bien interprété et qui ont eu les mêmes effets sur le public que si c’était les auteurs. Accompagné par un orchestre incroyablement compétant qui nous ont fait une démonstration inédite en chantant l’hymne nationale en fanfare, Joël à la batterie, Gildas au piano, koussoube à la basse et le mannequin à la guitare.

Tous des experts du live, ils l’ont prouvé à travers les interprétations sur le passage de Daisy .
Ils ont aussi accompagné le prince Zoetaba. Le public a acceuilli ce dernier en légende musicale avec des ovations à n’en point finir. Sur 5 morceaux le prince a fait rire, danser, chanter Yako à l’unisson. “Lebga noongo”, “ting tang”, “on ne va pas reculer” sont entre autres les titres que le roi du djaidgo a communiqué avec son public.
Plus qu’un succès, l’étape de yako laisse confiant les organisateurs du plasma sur la marche et le bien fondé de leur tournée. Prochain cap c’est Tenkodogo, toujours pour les FORCES DE DEFENSES ET DE SÉCURITÉS.

HUGUES FABRICE (stagiaire)

Les plus lus

To Top