Tapis Rouge

Burkina Faso : 14 acteurs du renforcement de la paix sont distingués

La 8 ième édition du Pingre Kuni ou en encore Trophées de la paix a eu lieu ce jeudi 23 décembre 2021. Le thème de cette année est, Réconciliation nationale: rôle et contribution de la femme et de la jeunesse.

Au total 14 trophées ont été décernés à des personnalités physiques et morales pour leurs contributions au renforcement de la paix au BF. Ces distinctions sont l’initiative de l’artiste Théodore Bamogo dit Bamos Théo à travers la structure Bark Pousgo.

Ainsi donc, Patricia Kabré, Lucie Aimé Tiendrebeogo, le Kombi Naba Sanem de Saaba, le FBDES, le FDCT, la Chambre de commerce, de l’industrie et de l’artisanat ont reçu des trophées d’honneur. En outre des Trophées d’honneur à la diaspora ont été décernés à Alassane Sondo Songonkolg Naaba, au Comité de Jumelage Mauzerigne /Bagré Tagho et à l’associations Yeelba. Enfin 5 trophées officiels ont été remis à El Hadj Adama Deme, à l’Association pour le développement du monde rural, à la Plateforme d’actions pour la sécurisation des ménages pastoraux (PASMEP), à l’artiste Dicko Fils, et au Lion’s club district 403 A3. Les lauréats ont également reçu des attestations.

Bamos Théo, promoteur de l’événement

L’objectif est d’encourager ces personnalités, associations et structures à continuer sur ce chemin, mais également d’inciter les autres à œuvrer pour la paix au Faso . Le pays est  dans la quête de cette paix et de la cohésion sociale, depuis l’avènement du terrorisme. “Pingre Kuni” entend donc apporter sa contribution. Dès l’entame de cette cérémonie, le comité d’organisation à rendu hommage au FDS et l’hymne nationale a été exécutée. <<Nous sommes leaders dans cet élan de récompense pour la paix et nous sommes expérimentés, vu que cela fait huit ans que nous le faisons. Si des structures emboîtent le même pas actuellement, cela prouve réellement qu’ils sont sur la bonne voie. Ces trophées viennent galvaniser ceux qui font de bonnes actions à continuer dans ce sens>> renchérit le promoteur.

Les chefs coutumières étaient fortement représentés

C’est l’artiste Dicko Fils, lauréat de cette 8ième édition, qui a refermé la série de prestations des artistes.
Le président d’honneur de cette initiative, Me Passéré  Frédéric Titinga a clôturé en revenant sur la vie de Bamogo Jean Claude, père du promoteur Bamos Théo, et à transmis les remerciements de ce dernier aux autorités coutumières et étatiques présentes à la cérémonie.
Moumini Dialla président du conseil national de la jeunesse,
Valérie Kaboré Elue Consulaire, WAYALGHIN NAABA SANEM de BOUSSOUMA et bien d’autres personnalités étaient présents.

Yenntéma Priscille

Les plus lus

To Top