Ladies

Leadership féminin: Miss Yennenga joue sa partition

Le challenge du leadership féminin a officiellement débuté ce mercredi 15 décembre 2021 au CENASA. Il est une initiative de la Miss Yennenga 2021, TRAORE Natacha et s’étalera sur trois jours d’activité. La Miss a pu réunir autour d’elle des experts pour partager leurs expériences et développement des thèmes à travers des panels. Le thème de cette 1ère édition est: “La valorisation de la femme et son insertion professionnelle dans la société”.

Cette activité vise à promouvoir le leadership féminin et à encourager les meilleurs initiatives féminines. Elle s’articule autour des panels et du passage des candidates devant les membres du jury pendant deux jours, du 15 au 16 décembre. Une grande soirée gala va couronner cette initiative. Soirée pendant laquelle on découvrira la gagnante du concours de Leadership féminin.

Ce premier jour de panel a été animé par Bintou Diallo et Silvie Bonkoungou, toutes des entrepreneures aguerries et leaders. Elles ont traité des sujets portants sur le leadership féminin et le développement. Les participants ont pu bénéficier du partage d’expérience, des conseils, de ce qu’est le leadership et des valeurs que les jeunes filles et les jeunes de façon générale doivent incarner. <<Quand les hommes auront le courage de reconnaître la valeur de la femme et que la femme portera son habit de qui elle est, le monde sera un havre de paix.>> a indiqué Bintou Diallo. Pour elle, le leadership n’est pas un titre, c’est une reconnaissance de comment on a vécu en tant que Homme ou Femme. Une femme bien formée et qui sait qui elle est, quand elle est au commande, ne peut qu’être performante.

 

Silvie Bonkoungou quant à elle, est revenue sur les limites que les jeunes eux mêmes mettent devant et qui les empêchent de se développer.  << j’ai vraiment apprécié surtout grâce à l’invité d’honneur Diallo Bintou. Ce qu’elle nous a dit, fût très enrichissant. J’étais honorée de participer à cette activité>> nous confie Nikiéma Aïcha étudiante.

A l’issue des deux de panels les 10 candidates retenues passeront devant les jurys et trois d’entre elles seront récompensées. En effet, les inscriptions ont eu lieu du 1er au 20 novembre suivies des présélections et il en restait 10 candidates.

La promotrice Miss Natacha Traoré lors de son allocution, a exprimé sa gratitude en tous ceux qui ont cru à son projet. Sa vision en mettant en place cette initiative est de favoriser la reconnaissance de la femme burkinabè à travers l’affirmation de son leadership, de réunir au moins 200 participants avec 80% de femmes modèles, d’organiser des sessions d’échanges et de partages d’expériences, de récompenser le leadership féminin, de promouvoir le faso dan fani et la culture burkinabè, etc.

Nikiéma Aïcha étudiante et participante

La marraine de cette 1ere édition est Sanata Ouédraogo/Yaméogo, une opératrice économique. En plus, la santé féminine, les violences basées sur le genre, la prévention et le circuit de prise en charge, constitueront des sujets d’échanges du deuxième jour. Ces  échanges seront animés par Dr Walid Mhiri et Toé Maguertou.

Fleur O était l’artiste invitée

Ont pris part à cette activité, le Directeur du cabinet du ministère de la Femme, Kassoum Venegda, Conseiller spécial du Président du Faso en charge de la Jeunesse, Compaoré Romain représentant de la patronne la ministère de la culture.

Yenntéma Priscille

 

 

Les plus lus

To Top