Academy

Industries culturelles et créatives : Les entrepreneurs renforcent leurs capacités

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) organise la deuxième session de son plan transversal de formation. Cette formation entre dans le cadre du Programme d’Appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC-GC). La cérémonie d’ouverture de cette deuxième session a eu lieu ce lundi 13 décembre 2021 à Manga.

 

Après Ziniaré, où a eu lieu la première session, c’est le Centre-Sud qui accueille le programme de formation transversale du MCAT. Pendant 5 jours, c’est-à-dire du lundi 13 au vendredi 17 décembre 2021, 75 acteurs privés et publics de la culture seront outillés autour du thème, « Entrepreneuriat et industries culturelles et créatives : gestion d’entreprise, compétence et projet ». Au total 6 modules seront dispensés, axés sur des exposés, la pratique, des travaux individuels et en groupe, des séances de coaching et des évaluations. Les modules sont :

  • La Chaine des valeurs des industries culturelles et créatives,
  • Les politiques publiques face aux modèles de rentabilité de l’économie créative,
  • Les métiers des filières prioritaires du PAIC-GC,
  • Economie créative et amélioration du climat des affaires au BF,
  • Chaines de valeurs des filières prioritaires du PAIC-GC,
  • Elaboration de projets culturels structurants.

La mise en œuvre de ce programme est assurée par le consortium composé de trois cabinets que sont AECF, CAD Afrique et BVI (Bangre Veneem International). Selon Ouédraogo Aimé, membre du consortium, cette session est un approfondissement de ce qui a été fait à Ziniaré, qui était plus théorique. L’objectif est de permettre aux participants de mieux structurer et faire avancer leurs projets.

Prosper TIENDREBEOGO, Conseiller des Affaires Culturelles et Ancien cadre du ministère de la Culture

Après la cérémonie d’ouverture, la formation a débuté avec le premier module avec Monsieur Tiendrebéogo Prosper, Conseiller des Affaires Culturelles et ancien cadre du ministère de la Culture. L’ambiance du premier jour de formation était bonne et l’on percevait de la motivation et l’intérêt de ce programme chez les différents participants. Parmi ces derniers, on a pu identifier des profils tels que Techniciens de son, créateurs de mode, promoteurs d’évènements culturels et d’associations dans le domaine culturel, des administrateurs d’institutions culturelles, des responsables de faitières, etc. Dès l’entame de la formation, ils ont détaillé leurs attentes vis-à-vis du module.

Les participants viennent de plusieurs faitières.

La cérémonie a vu la participation de Soma Mambourou Coordonnateur du PAIC-GC, Ferdinand Achille BAKOUAN directeur provincial de la culture des arts et du tourisme du Zoundwéogo et une délégation du FDCT et de l’UE, structures qui accompagnent financièrement le programme.

Yenntéma Priscille

Les plus lus

To Top