Academy

Rencontres Musicales Africaines: Ouverture de la 4ième édition

Le lancement de ce rendez-vous annuel a eu lieu ce jeudi 14 octobre 2021. Partenaires, artistes, acteurs de la culturel, ministres et ambassadeurs ont été accueillis à Canal Olympia pour cette occasion. Le thème retenu pour cette année est : LA RÉMUNÉRATION PAR COPIE PRIVÉE, MOTEUR POUR LA CRÉATION MUSICALE EN AFRIQUE.

Durant 2h 30mn, ponctuées de discours, remises de prix et prestations d’artistes, cette cérémonie a été exceptionnelle. Le directeur des REMA Alif Naaba a, en prélude, souhaité la bienvenue aux invites tant Burkinabé, Chinois et Européen. C’est donc partie pour 72h d’activités notamment des conférences, des panels, showcases, keynottes, des formations, un concert de clôture … L’objectif pour l’initiateur est de mettre l’expérience burkinabè au profit d’autres pays de l’Afrique qui n’ont pas encore adopté la copie privée.

En outres, des trophées de reconnaissances ont été remis respectivement à Didier Awadi, au Festival AMANI (le festival africain au modèle économique en Guyane ) à travers son directeur Yannick Bissimoi, aux Kunde à travers le commissaire général Salif Sore, à l’Institut Français et à l’ambassade des États-Unis. Une reconnaissance pour leurs soutiens à la culture africaine et burkinabé. Par ailleurs, des artistes se sont succédés agréablement sur le podium. Il s’agit de Awa Mélone , Greg, ATT et Sissao, dans un style acoustique à faire couler des larmes, au regard du haut niveau de prestation live qu’ils ont servi. En apothéose, il y a eu une troupe culturelle ‘’salou’’.

La ministre en charge de la culture des Arts et du Tourisme, Dr Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano. Pour elle, les objectifs des REMA sont en droite ligne des préoccupations de son ministère.

Le ministre de l’Energie Ismaël Bachir Ouédraogo (co-parrain), la ministre de la Culture des Arts et du Tourisme Dr Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano (patronne de cette ouverture), le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat Harouna Kaboré (parrain) et le conseiller culturel auprès du président du Faso Abdoul Karim Sango étaient présents à cette cérémonie d’ouverture. Ils ont salué et encouragé cette initiative, qu’est les REMA, tout en confirmant leurs soutiens au directeur.

C’est sur ces encouragements et félicitations des personnalités et des artistes, que la cérémonie d’ouverture à pris fin en invitant tout un chacun au foyer des artistes pour participer aux articulations du REMA 2021.

Hugues Fabrice (stagiaire)/Yenntéma Priscille

Les plus lus

To Top