freelance

‘’Conte à rebours Garga’’ : Un voyage au pays de la parole

La compagnie Art en intersections a ténu ce samedi 09 octobre 2021, le ‘’Contes à rebours Garga’’. Elle a initié ce concept en 2013. Une soirée où la parole et des récits sont à l’honneur au sein du Goethe Institut Ouaga. L’artiste conteur et comédien invité est Koudoussou Adéchina LAOUROU du Bénin. 

Toudéba Bobelé, Artiste conteur et initiateur du projet

Il a offert au public présent, un conte porteur de plusieurs messages. L’amour, le vivre ensemble, la tolérance. Cependant, le plus fort d’entre eux est de dire que, c’est ensemble dans l’écoute et l’acceptation de l’autre que nous allons réussir. Que nous soyons du Nord ou du Sud, Noir ou Blanc, riche ou pauvre, nous sommes appelés à vivre ensemble et à transmettre l’humanisme. Le verbe, ce conteur béninois en possède. Mais surtout l’humour et des récits, tantôt accompagnés de chants avec sa belle voix. Il a pu faire réagir et rire le public présent jusqu’à la fin de la soirée.

Lors de cette soirée également, Toudéba Bobelé, initiateur du concept, a échangé avec l’invité à travers des questions réponses sur le podium. L’objectif est de le faire connaitre. Ceci rentre en droite ligne avec la vision du concept, ‘’Conte A Rebours Garga’’, qui est de valoriser, revaloriser le conteur et le conte.  Alors, il faut retenir que Koudousou Adéchina LAOUROU est un conteur professionnel passionné de la culture, qui aime son continent, l’Afrique. « Le conteur est un créateur et il doit être engagé au côté de sa communauté pour apporter des solutions à sa manière à partir de ce qu’il sait faire et contribuer à un mieux vivre et bien être de la communauté », a-t-il laissé entendre. En outre, pour lui, le conte, c’est la vie car on y retrouve de la mathématique, philosophie, science, tout, à travers les histoires. Il a trois fonctions que sont la fonction ludique, cognitive et didactique.

Koudoussou Adéchina Laourou, conteur invité du Bénin

Toujours dans cette partie, l’artiste invité devait choisir au hasard des noms de personnalités écrites sur des feuilles dans un panier, et dire ce qu’il allait dire à ces personnes s’il était en face d’elles. Il a tiré en premier, le président Roch Marc Christian Kaboré, à qui il dirait qu’il aime le Burkina et l’aimerait davantage si Son Excellence soutien encore plus les artistes.

C’est ainsi que le “Conte à Rebours Garga” se tient. En effet, il comprend deux parties que sont :

– Un univers pour un conteur : c’est la partie d’échange avec le conteur invité ;

– Une scène pour un conteur : c’est la deuxième partie qui est la prestation ,le spectacle.

En plus, Koudousou Adéchina LAOUROU réside au Burkina Faso depuis quelques mois, car il travaille pour une organisation française. Bien avant cela, il ne faisait que le conte, mais n’a pas perdu de vue sa passion pour la scène. Il nous confie que le métier de conteur professionnel nourrit son homme mais avec la Covid, ils ont connu des annulations de plein de contrats, projets de voyage et d’évènements.

Notons que cet événement bénéficie du soutien du Goethe Institut. L’initiateur souhaite avoir d’autres partenaires pour l’accompagner, car l’événement est gratuit, mais il y a des charges financières à supporter dans l’organisation. Aussi, il invite le ministère de tutelle à voir de plus près pour soutenir les petits événements, qui n’ont pas forcément la grande gueule, mais qui font des choses très importantes. Ses soutiens leur permettront de grandir. Rendez-vous est pris pour février 2022, avec un autre invité à ‘’Conte A Rebours Garga’’.

Yenntéma Priscille

 

Les plus lus

To Top