Academy

Oxygène MAG : Renforcement des capacités du personnel

David Hervé Honla a tenu ce lundi 27 septembre une formation avec ses journalistes. Il est le fondateur du média culturel en ligne, Oxygène MAG. Cette formation a porté sur le thème, ‘’Journalisme d’aujourd’hui’’. Elle a eu lieu au siège du média sis à la patte d’oie.

 

Le journaliste est celui qui recueille, recherche, vérifie, écrit et distribue l’information. Cependant, l’internet a révélé une nouvelle façon de l’exercer. Autrefois on avait pour support, la presse papier, la radio, la télé. De nos jours on a la presse en ligne grâce aux nombreux outils digitaux. Lors de cette formation, il était principalement question des qualités d’un bon journaliste, les genres rédactionnels, et enfin la rédaction et la structure d’un article spécifiquement pour la presse en ligne.

D’abord, un journaliste doit avoir la passion du métier, avoir une bonne culture générale, être curieux et un esprit critique. L’esprit critique est primordial en ce sens qu’il doit toujours vérifier les informations qu’il reçoit. A priori, il ne doit accepter aucune assertion pour vérité afin de recouper ses sources. Une autre qualité qui n’est pas à négliger, c’est d’avoir une bonne expression écrite et orale. Un journaliste qui écrit avec des fautes et de façons récurrentes peut perdre sa crédibilité. Ainsi, il doit être rigoureux dans ses écrits. Aussi le journaliste doit avoir le sens de l’écoute et être réactif. Réactif car l’information est périssable et il n’y a plus le monopole de l’information avec l’avènement des réseaux sociaux.

Ensuite, parlant des genres rédactionnels, il y a 5 catégories que sont :

  • L’information: pour les genres informatifs on a la brève, le filet, la synthèse, l’écho, et la revue de presse. Dans ce groupe, on ne donne que l’information brute, les faits rien que les faits et sans commentaire ni opinion personnelle ;
  • Le récit: dans cette deuxième catégorie on peut citer le reportage, le portrait, la nécrologie, le compte rendu et le documentaire. Là le journaliste doit faire vivre son lecteur comme si ce dernier était présent à travers son récit, sa façon de relater les faits.
  • L’étude : elle est composée de l’analyse, l’enquête, le dossier, le résumé d’un document. Elle doit être faite sur la base des faits, des recherches, d’un problème constaté ou d’une question de départ. Cette catégorie exclus également l’opinion du journaliste. Il va se contenter de présenter les résultats de son étude.
  • L’opinion : elle comprend l’interview, la table ronde, le micro trottoir, la tribune, le communiqué, le courrier et les bonnes feuilles. Dans ce cas, le journaliste recueille l’opinion d’autrui pour constituer son article sans son opinion ni son commentaire.
  • Le commentaire : il inclut le commentaire, l’éditorial, le billet, la critique et la chronique. Il implique l’opinion personnelle du journaliste ou du média. Ici, le journaliste dit ce qu’il pense sur un thème, un sujet donné ou une œuvre artistique, littéraire ou d’art. Dans certains cas, le commentaire incombe la responsabilité du journaliste et d’autres cas c’est du ressort du média.

En ce qui concerne la rédaction et la structure d’un article, il faut retenir le principe de la pyramide renversée.  C’est-à-dire que les informations sont classées par ordre d’importance. Le journaliste commence son article ou son écrit par ce qui est essentiel. Par ailleurs, il y a le questionnement : Qui, Quoi, Où, Quand et Pourquoi. On doit trouver les réponses dans l’écrit du journaliste. Il doit au préalable choisir son angle et être muni de ses outils de travail quand il est sur l e terrain. Ces outils varient d’un média à un autre. Dans le cas de la presse en ligne on a le dictaphone, un bloc note, un appareil photo. Aussi, sur le terrain le journaliste doit avoir plusieurs personnes ressources et poser des questions afin d’enrichir son article. En plus, il y a des éléments qu’un article doit comporter dans sa structure : un titre (concis, précis, accrocheur et court et peut être précédé d’un surtitre), un chapeau, une attaque, des intertitres et une chute. Les journalistes d’OXYGENE MAG ressortent donc aguerris pour l’exercice de leur fonction.

Yenntéma Priscille

 

Les plus lus

To Top