Academy

Génie des jeunes : Bientôt un salon leur sera dédié

Le Mouvement d’Agir Ensemble pour le Développement Equilibré (M.A.D.E.) organise un salon dénommé « Afro-Mita ». Ce salon se tiendra du 11 au 13 novembre 2021 au Centre d’Evaluation et de Formation Professionnelle de Ouagadougou (CEFPO). En prélude, le mouvement a tenu ce samedi 25 septembre, une soirée gala et de levée de fonds au Centre La Termitière. Le but était de présenter le projet, afin de collecter des fonds à travers la vente d’œuvre d’art pour l’organisation du salon.

Afro-Mita se veut être un cadre d’expression pour des jeunes talentueux, qui se distinguent à travers leur savoir-faire dans le domaine de la science, des arts et de la nouvelle technologie. C’est un événement particulier en ce sens qu’il encourage l’invention et l’innovation chez les jeunes. ‘’Mita’’ est un mot moagha qui signifie celui qui sait, le savant. Au cours de ces trois jours, il y aura des compétitions dans le domaine des nouvelles technologies et des arts, des expositions et des visites d’unité industrielle. Il est également prévu une conférence publique et des formations, respectivement en fabrication du chocolat et des aquariums décoratifs. La conférence se déroulera sur le thème du salon, qu’est : Quelle stratégie de modernisation des savoirs techniques africains. Le savoir-faire africain n’est plus à démontrer mais certains usages et pratiques sont archaïques.

Mathias YAMEOGO, Artiste peintre dessinateur, et président fondateur du M.A.D.E.

En outre, le comité d’organisation a évalué le projet à plus de 14 000 000 FCFA. Son apport personnel en espèce et en nature s’élève à 3 250 000FCFA. En organisant cette soirée de levée de fonds, il espérait combler le manque pour une meilleure organisation du salon. Malheureusement, l’activité, telle que pensée et voulue par les organisateurs, n’a pas pu se tenir ainsi. La raison, les personnalités invitées n’étaient pas présentes. Le comité s’est donc retrouvé avec quelques membres du mouvement, des connaissances et amis qui étaient venus les accompagner. Ces derniers ont assisté à deux spectacles d’une trentaine de minutes fusionnant danse, chorégraphie et peinture. Le premier qui rend hommage aux FDS et le deuxième qui appelle à l’union, à la fusion et non à la division.  Notons que ces spectacles étaient au programme de cette soirée. Mais la levée de fond n’a pas pu avoir lieu et aucune œuvre n’a été vendue. Parlant d’œuvre, il s’agissait de tableaux d’art, réalisés par le coordonnateur du salon Afro-Mita, Mathias Yaméogo. « On n’a pas jugé nécessaire de les faire sortir parce que ceux qui étaient là ne pouvaient pas acheter » a-t-il indiqué. Il est par ailleurs chef d’entreprise, logisticien, déclarant en douane, artiste peintre dessinateur, et président fondateur du M.A.D.E. Il a été Trésor du Faso en 2017, et Oscar de la créativité Egypte 2019.

Afro-Mita se veut être un cadre d’expression pour des jeunes talentueux

Pour lui, si la soirée n’a pas porté les fruits attendus, c’est parce qu’ils n’ont pas eu le temps nécessaire pour communiquer. Les lettres ont été envoyées à moins de trois semaines avant l’évènement. Tout compte fait, rien n’est perdu car ils ont encore plus de six semaines pour l’organisation du salon. Ils ont certes bénéficié de soutiens techniques, mais ceux financiers sont encore attendus. Il est possible de leur apporter vos soutiens à travers les numéros suivants : +226 73538717/56702407 et le 53719935

Yenntéma Priscille

 

Les plus lus

To Top