Libre Propos

Ouédraogo Moussa (Ingénieur informatique) : “Je vous invite à créer des entreprises”

Il s’est tenu le 23 septembre 2021 du côté de la salle de conférence des CPGE de l’EPO (Ecole Polytechnique de Ouagadougou), un Café Conférence animé par Moussa Ouédraogo, ingénieur de conception informatique de l’Institut d’Ingénierie Informatique de Limoges (France).

 

C’est l’un des génies en matière d’ingénierie au Burkina Faso. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur de conception informatique à Limoges, Moussa est également diplômé de l’Université de Panthéon Sorbonne et de l’IAE Paris. Il possède un Master 2 en Gestion des Entreprises et un MBA en Management de l’Institut de l’Administration des Entreprises. Aujourd’hui, il exerce comme Consultant Senior en Data Gouvernance à la BNP Paribas. Il a également travaillé pour les sociétés bancaires (Société Générale, BNP Paribas), les entreprises de l’industrie des transports (RATP, VEOLIA) tout comme les sociétés hôtelières telles que le Groupe ACCOR.

 

Cet expert a abordé devant les étudiants de l’EPO, la problématique de l’obsolescence professionnelle qui n’est autre qu’une insuffisance des savoirs.

Ont pris part à la conférence, une cinquantaine d’étudiants et d’élèves ingénieurs, majoritairement de l’EPO. Pendant deux heures de temps, ils ont été initiés aux notions telles que, l’ingénieur moderne, l’obsolescence professionnelle et les doubles compétences.

Selon le conférencier, l’ingénieur est celui-là qui est apte à occuper des fonctions scientifiques ou techniques en vue de prévoir, créer, diriger, contrôler, organiser des travaux qui en découlent.  C’est également un titre donné à quelqu’un qui a accompli certaines études et a obtenu un diplôme en vue de l’exercice de ce métier.

Face à une cinquantaine d’étudiants de l’EPO

Le conférencier, Moussa Ouédraogo a allié conseils et formation au profit des participants.  « Je vous invite à entreprendre, à créer des entreprises » a-t-il laissé entendre.

En outre, l’essentiel de cette rencontre était de permettre aux futurs ingénieurs, d’être des ingénieurs modernes, de savoir éviter l’obsolescence à tous les niveaux, en somme, réussir son cycle d’ingénieur. « Ne soyez pas seulement des ingénieurs, mais des ingénieurs modernes qui cassent les mythes de l’ingénieur matheux, uniquement technique » ajoute Moussa Ouédraogo. Il a cité Jean Claude Kaufman qui dit que « l’obsolescence des compétences renvoie à l’insuffisance des savoirs ou compétences actualisés nécessaires à un travailleur pour continuer d’être parfaitement performant dans son activité professionnelle actuelle ou future

Une photo de famille pour immortaliser la rencontre

Obsolescence, le fait d’être ou de devenir périmé, déprécié, obsolète, est à bannir au profil des formations, de l’apprentissage continu, de la double compétence, de l’élargissement de son panel d’aptitudes.

la Présidente de l’association Faso Durable Dienepo Fatou Fofana, et sa représentante au Burkina Faso Konaté Sita Séré étaient présentes.

En effet, le conférencier, Moussa Ouédraogo est consultant senior en data gouvernance, diplômé d’un master 2 en gestion des entreprises et d’un MBA en management de l’institut de l’administration des entreprises.  Résident à Paris, il a tenu à venir partager ses connaissances avec ses jeunes frères. Quelques enseignants de l’EPO étaient présents, de même que la Présidente de l’association Faso Durable Dienepo Fatou Fofana, et sa représentante au Burkina Faso Konaté Sita Séré.

Yenntéma Priscille

Les plus lus

To Top