Ladies

Amity Méria : ‘’Yankaw’’ pour marquer ses 30 ans

La sortie de l’album ‘’Yankaw’’ de Amity Méria, a eu lieu ce mercredi 15 septembre 2021 à Champagne Lounge. Elle est à son 8ème album qui comporte 10 titres. Une dédicace qui a connu la présence et bons nombres d’artistes de renom.

Dramé Mariame de son vrai nom, signe son grand retour avec ‘’Yankaw’’. L’album des 30 ans sur lequel, l’artiste, s’est donné le temps de travailler artistiquement, et mettre chaque son à sa place. Il est riche en douceur et en thématique avec un style propre à elle, Amity Méria.

‘’Yankaw’’, qui signifie en français ‘’Les gens d’ici’’ est chanté dans nos langues du terroir. Bambara, Dioula, Birifor, Dafi. « C’est ma manière d’être artiste, car depuis le début, j’ai adopté ma langue maternelle et je me sens bien dans cette langue pour m’exprimer artistiquement. Par chance également, ce dialecte est partagé par la quasi-totalité des pays d’Afrique de l’ouest » explique-t-elle sur le choix des langues.

Amity Méria trente années de carrière musicale

Un album qui parle de paix, d’amour, de cohésion, de l’entente, de la fraternité, etc. En outre, elle rend particulièrement hommage à ses deux jeunes frères. Respectivement, à Bob Tchampouss, dans le titre ‘’ N’ Dogo ’’ qui signifie ‘’Mon jeune frère’’ ; il n’est malheureusement plus de ce monde pour cause de consommation de stupéfiants ; c’est l’occasion pour l’artiste de sensibiliser la jeunesse sur la consommation de la drogue. Enfin, un hommage à Drissa et Dramé dit Koro et son ami James, dans le titre ‘’Dris ni James’’. Dris est un auteur pas connu de tous, venu de l’empire mandingue. Une façon pour Amity Méria de rendre hommage à la diaspora africaine.

Cette œuvre de 7 mois de travail de façon globale, Amity Méria compte faire sa promotion en effectuant des tournées dans nos presses pour une éventuelle collaboration. Mais avant tout, elle a demandé aux journalistes de jouer le son dans leur média. « Toujours est-il que c’est le public qui est juge. Nous, nous avons fait notre part » affirme la diva de la musique burkinabè et de la diaspora, Amity Méria.

Bakary Barro acteur très proche de l’artiste Amity Méria a été d’un grand apport

L’album vient après deux ans d’inactivé à cause du corona virus selon elle. Par ailleurs, il est plus dédié à la jeunesse, et l’appel au travail et au courage. Hommage est également rendu à toutes les couches sociales. L’artiste explique que « Nous avons parlé des gens d’ici qui ont décrété que seul le matériel permet à un humain d’avoir de la considération de la part d’autrui. Quand on n’a rien dans la poche, on n’est pas considéré. C’est dommage que la valeur humaine se résume à la richesse matérielle ». Le titre ‘’Viens dans mes bras’’ a bénéficié d’un tournage vidéo en attendant les autres. Ainsi, 9 clips sont en téléchargement. Aussi, l’artiste a prévu faire un DVD de l’album.

Amity Méria, porte-flambeau de la musique burkinabè, a à son titre plusieurs distinctions

Nominée en 2000 et 2008 par les KORAS (All Arica Music Awards) comme meilleur artiste d’Afrique de l’ouest et du continent Africain, Amity Méria est décorée Chevalier de l’ordre du mérite burkinabè en 2005. En plus, plusieurs fois KUNDE du meilleur artiste féminin du Burkina et KUNDE d’OR en 2004, elle est devenue en 2009 la FEMME d’OR de la musique burkinabè. En 2014, elle a été élevée par le Hokan Africa en tant que personnalité d’exception œuvrant pour le développement et le rayonnement du continent. Elle est reconnue comme étant une femme d’action en 2019, à travers le trophée Burkin Poako, par l’institut BURKIMBILA.

Collègues et amis n’ont pas voulu rater ce rendez-vous

Une minute de silence a été accordée aux FDS lors de la dédicace. Besko, Idak Bassavé, Sœur Jumelle DOGA, Maï Lingani, Sissao et ATT, Prince Zoetaba, Ali Porgo, Bakari Barro Damien Sougé, Abdou Kaboré et bien d’autres personnalités étaient présentes à cette dédicace. Le CD est vendu au prix de 5000 FCFA et la clé à 10 000 FCFA.

Yenntéma Priscille

 

Les plus lus

To Top