Ladies

Don du MCAT : La Ministre intensifie la chaine de solidarité

La Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme a remis ce lundi 16 août 2021 des dons en nature. Des dons au profit des personnes déplacées internes de Kaya, de Kongoussi et de Madjoari. Le don était composé de 233 complets de pagnes, dont 33 Faso Dan Fani et 200 Kokô Donda.

 

Il est 10h au Cabinet du Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme et la joie se lisait dans le visage des représentants des personnes déplacées de ces trois localités. Selon Dr Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano, c’est à l’issue de l’appel de l’Association des Ressortissants de Madjoari résident à Ouagadougou qu’elle a pris cette initiative. Aussi, face au nombre de déplacés dans ces localités, le besoin se faisait sentir. Les mouvements de ces populations sont les conséquences du terrorisme dont le Burkina souffre depuis 2015. Pour la Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme, c’est un don symbolique mais plein de compassion. « Nous savons que ce n’est pas suffisant face au nombre de déplacés. Nous savons également que les localités concernées dépassent le nombre de trois. Mais nous nous disons que pour construire quelque chose, chacun doit pouvoir donner sa pierre pour que cela puisse être effectif. Donc nous avons essayé de faire ce que nous pouvons en espérant pouvoir faire mieux …» renchérit-elle.

En outre, ce geste répond à l’appel du Président du Faso à l’endroit de la population burkinabè à faire preuve de solidarité. « Cela rentre en droite ligne de ce que le Président du Faso a demandé à chacun de nous. Il s’agit donc d’être solidaire, d’être uni en ces moments difficiles pour pouvoir passer le cap » explique madame la Ministre Dr Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano.

Binta Sawadogo, ressortissante de Kaya et représentante des bénéficiaires

C’était en compagnie de la Secrétaire Générale et du Directeur du Cabinet du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme et des membres du cabinet que cette remise s’est effectuée. Au total, 1398 pagnes soit 466 pagnes pour chaque localité. Le coût total de ce don n’a pas été indiqué. En effet, pour la Ministre, ce n’est pas à la mesure du montant qu’on peut dire que quelqu’un a fait quelque chose. « Si aujourd’hui quelqu’un prend un plat d’arachide, un bidon d’eau et va donner à un déplacé, c’est beaucoup pour moi. Parce que cette personne s’est privée de quelque chose, a eu le réflexe de donner et c’est toujours en ces termes que je m’exprime. Je voudrais tout simplement que ces pagnes puissent servir à quelque chose » affirme-t-elle.

La SG (à gauche) remettant symboliquement les présents

Par ailleurs, Binta Sawadogo ressortissante de Kaya, a pris la parole au nom des bénéficiaires. Elle remercie madame la Ministre d’avoir pensé aux déplacés. Pour Binta Sawadogo, une chose est de trouver à manger aux déplacés, une autre est de leur trouver des habitats. « Mais pour que les déplacés soient vraiment réjouis, il faut leur trouver de quoi se vêtir aussi. Donc ce don va vraiment aider les déplacés à se réjouir. Notre prière est que Dieu la soutienne afin que prochainement elle nous appelle encore ici pour nous donner d’autres choses » ajoute la représentante des bénéficiaires,

Appel de la Ministre à l’égard des personnes déplacées internes

Au terme de cette remise de don, madame la Ministre a lancé un appel aux burkinabè en ces termes « Il s’agit pour moi de demander à tous un chacun de faire ce qu’il peut. On ne peut pas faire ce qu’on ne peut pas et ce dont on est en mesure de faire. Qu’on le fasse de manière solidaire avec tous ceux-là qui souffrent. Quand nous sommes dans nos maisons nous avons des choses que ces déplacés n’ont pas et ils en ont besoin. Ne nous disons pas que c’est petit. C’est dans ce partage que nous allons nous reconnaitre et subvenir aux besoins des autres. Ne nous disons pas aussi que nous ne sommes pas concernés, car on ne sait pas ce que nous réserve demain. La chaine de solidarité doit s’intensifier ».

Monsieur Adjima Thiombiano, maire de la commune de Madjoari était aussi présent. C’était une grande joie pour lui étant le maire, de recevoir ces dons pour les déplacés de sa localité. Tout en remerciant le Ministère de la Culture, il indique que ce phénomène a été brusque et inattendu, handicapant ainsi la commune. Notons que la population de Madjoari est déplacée à Nadjiagou et Pama selon le maire. La commune comptait environ 15 000 habitants.

  Yenntéma Priscille

Les plus lus

To Top