Academy

La réinsertion sociale par la danse

Le jeudi 15 juillet à 9h a eu lieu la restitution du travail de la 2e session de formation des ateliers de la danse. Elle s’est tenue dans la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou (MACO). Cette restitution consiste à montrer le talent dont regorgent les prisonniers. L’initiative est de Olivier Kiswendsida Gansonré.

Olivier Kiswendesida Gansonré

Cette journée a été pleine d’émotions pour les pensionnaires de la MACO et la joie se lisait sur leur visage. En effet, cette phase de restitution a été organisée dans le cadre de la réinsertion sociale et de l’accompagnement des détenus après leur vie de prison. Aussi, la danse est une manière de se former et de se divertir. C’est donc à travers ce concept que le projet « Vagues des ailes » entend apporter sa pierre à l’insertion professionnelle des détenus. Mr Olivier Kiswendsida Gansonre, promoteur du festival Vagues des ailes, chorégraphe, créateur, et formateur s’est exprimé en ces termes : « L’idée est venus de mon amour pour la danse, e l’art qui participent au développement durable du pays. L’art étant un facteur de développement humain socioculturel et économique, c’est pour cela que je suis venu à la MACO. Le détenus étant considéré comme étant le dernier de sa famille, doit se sentir bien après sa sortie de la prison à travers la danse pour être un exemple pour la société ». Au programme il y a eu des prestations chorégraphiques de détenus formés à la MACO.

                                                                                                                                                                     Aida N’douonmou

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus lus

To Top