Academy

« La chance peut nous sourire, il faut juste savoir en profiter » dixit Abdoul Bagué

Le groupe Karismatik Production-TV a procédé ce lundi 19 juillet 2021 à la sortie officielle de son film << Les nouveaux riches>>. Un film réalisé par Abdoul Bagué et Nathalie Tandia. C’est l’histoire de deux jeunes qui ont ramassé une somme de 200 millions. Cette sortie a eu lieu au Ciné Burkina.

Les réalisateurs ont laissé voir à travers ce film, de nouveaux acteurs et, aussi bien, des acteurs connus par les cinéphiles. Il y avait beaucoup d’humour, d’actes osés et beaucoup de leçons à tirer. Aussi, le film aborde des sujets de la drogue, du banditisme, d’entrepreneuriat, des dérives du sexe, etc. En effet, Zoumana et Bouki se sont fait virer par leur patron à cause de leurs mauvaises actions. Sur le chemin de la maison, ils se sont assis à côté d’une maison en construction. Suite à la raillerie de Bouki  parce que le pantalon de Zoumana était déchiré, une bagarre s’est déclenché entre les deux. C’est ainsi que Bouki est tombé sur un sac qui était à l’intérieur de la maison en construction. Un sac qu’un trafiquant de drogue avait dissimulé pour Nike, un dealer. C’est donc dans ce sac qu’étaient les 200 millions. Depuis ce jour, la vie de Zoumana et Bouki a changé et c’était l’enfer pour Nike qui devait à tout prix retrouver l’argent. « On peut retenir de ce film plusieurs messages. Une invite à la jeunesse à l’éducation financière. C’est de dire aux jeunes d’entreprendre, de se méfier des stupéfiants et de la drogue, et à une prise de conscience. Aussi, c’est de dire aux gens qu’on peut s’amuser, on peut un jour ramasser 200 millions et devenir riche comme ça. La chance peut nous sourire, il faut juste savoir en profiter  » Explique Abdoul Bagué, producteur et réalisateur.

les réalisateurs et les acteurs recevant les félicitations du parrain

Avant la projection du film, la nouvelle police secours a prodigué des conseils à l’endroit des cinéphiles sur le vol à l’arraché, le vol à domicile et la consommation des stupéfiants. L’initiative de ce film est venue des réalisateurs et de Rodrigue Savadogo, le coscénariste, du constat du chômage des jeunes. Selon les réalisateurs, il y a des sorties qui sont prévues. Tant sur le plan national qu’international. Ils sont à leur 7ième œuvre et leur objectif est de faire rêver les cinéphiles. Cette cérémonie lance officiellement les projections du film en salle du 19 juillet au 1er août à Ouagadougou et le 12 août à  Bobo Dioulasso. Le parrain Walib Barra était présent et pour lui « c’est un cinéma qui nous ressemble et quand ça nous ressemble, ça nous rassemble. J’ai vu en Bouki et Zoumana un renouvellement de Sidiki et Souké ». Il félicitation l’équipe et espère que les acteurs seront déclarés au BBDA pour bénéficier du fruit de leur travail.

Notons que les réalisateurs ont obtenu un prix de la 37ième édition du festival vue d’Afrique au canada, dans la catégorie meilleur série africaine avec la série Karma. En perspectives, ils prévoient faire beaucoup de film au minimum 10 films l’année avec la structure Groupe Karismatik Production-TV. Le Groupe Karismatik Production-TV œuvre dans la production de projets de films et de contenus audiovisuels.

                                                                                                                                                                   Yenntéma Priscille

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus lus

To Top