Academy

Foire aux métiers 2021 : Pari gagné

 

Dorcas Tiendrebéogo, DG du FAARF (A gauche), et par ailleurs marraine de cette première édition, recevant son attestation

La 1ère édition de la foire aux métiers a eu lieu du 28 au 29 mai 2021. Cette foire s’est tenue à Ouagadougou au sein du SIAO. Le thème de cette première édition était : «L’impact des structures de financement dans l’essor des projets des jeunes et des femmes». L’objectif était de donner plus d’informations sur les fonds nationaux de financement mis à la disposition des jeunes, des femmes et de la population en général.

 

 

L’ouverture de ladite foire a connu un grand engouement des jeunes.  Elle a été ponctuée de prestations d’artistes musiciens et humoristes tels que les Homotockés, Mac Krist et Elue 111, de la présentation de la foire, des remises d’attestations de reconnaissance, de visite de stands, etc. La présentation de la foire a été faite par la promotrice de l’événement, en la personne de Sandrine Konaté. Elle n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude à toutes les personnes qui l’ont accompagné dans la réalisation de ce projet. Dorcas Tiendrebéogo, DG du FAARF et par ailleurs marraine de cette première édition, était présente. Elle a loué l’organisation d’un tel événement et a affirmé la nécessité d’avoir ce genre de cadre pour permettre aux structures de financement de communiquer avec leur cible.

Sandrine KONATE, Promotrice de la Foire aux Métiers

Le ministre de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat était le patron de cet évènement. Il s’est déroulé sous la présidence de monsieur Salifo Tiemtoré, Ministre de la Promotion de l’Entrepreneuriat et de l’Emploi, représenté par Lambi Sawadogo, Directeur du Cabinet. Il indique que, le Ministère soutient cette initiative qui va en droite ligne avec les orientations gouvernementales. «De nos jours on ne peut pas satisfaire la jeunesse en matière d’emploi, uniquement en comptant sur les emplois publics, raison pour laquelle il faut diversifier les opportunités“, ajoute-il.  Etaient également présent à la cérémonie d’ouverture, Walib Bara DG du BBDA et monsieur Aziz Bamogo, vice-président du CSC.

Aziz Bamogo, L’un des conférenciers invité à cette édition

Après l’ouverture, les structures de financement présentes, ont eu des échanges avec le public. Ce fut un cadre d’échange entre les structures de financement, entreprise commerciales et les jeunes et femmes. Les structures invitées étaient FAFPA, FAIJ, FASI, FAARF, YOUTH CONNECT, AFP-PME, FDCT. Ces structures ont également tenu des stands, de même que certaines entreprises commerciales. Les expositions ont eu lieu pendant les deux jours.

P.Y et A.N

 

ENCADRE

La foire aux métiers était à sa première édition et il y a eu quelques insuffisances. Notamment ; l’ouverture de la foire a débuté avec un grand retard et on a constaté un manque d’expérience dans certaines commissions. En outre, la salle n’a pas pu contenir le monde et certaines personnes ont rebroussé chemin par manque de place.  Aussi, le deuxième jour, la mobilisation n’y était pas. Chose qui n’est pas à l’avantage des tenanciers de stands. Mais dans l’ensemble tous s’est bien passé, il n’y pas eu d’incidents majeurs et on espère que la deuxième édition sera meilleure. Certaines personnes ont même émi le souhait que la foire se tienne pendant trois jours.

P.Y et A.N

Les plus lus

To Top