Tapis Rouge

La semaine européenne du cinéma : Développer l’unité dans la diversité.

L’ouverture de la semaine européenne du cinéma 2021, a eu lieu ce vendredi 04 juin au Ciné Neerwaya. Cette semaine, c’est-à-dire du 04 au 12 juin, sera ponctuée par des projections de film. L’initiative est de la Délégation de l’Union Européenne (UE) et les Etats membres de l’UE au Burkina Faso. L’objectif est de partager les valeurs de l’Europe et de l’Afrique à travers le cinéma.

 

C’est depuis plus d’une dizaine d’années maintenant que se tient la semaine européenne du cinéma. Cette année, les amoureux du septième Art pourront suivre 18 films africains et européens dans les salles de ciné gratuitement. Sur les 18 films, 8 seront projetés au ciné Neerwaya du 04 au 07 juin, et les 10 autres à l’institut Français du 8 au 12 juin.

’Le bonnet de modibo’’ de Boubacar Diallo a été le film d’ouverture de cette semaine. Ce film a été réalisé en partenariat avec Philippe Braunstein de la France. Il est question dans ce film d’un retraité épris de liberté face à ses pairs qui désirent faire de lui un chef de village intègre.

Wolfram Vetter, Ambassadeur de l’Union Européenne au Burkina (Micro) en compagnie de Dramane Konaté du MCAT

«L’excellent film que nous venons de voir, entre le dialogue des cultures, des cultures et des civilisations, entre les traditions et la modernité. Nous ne pouvons qu’être édifiés. Aussi, cela nous rapproche davantage de l’UE, mais aussi de l’occident de façon générale. Ce qui est important, c’est que la thématique que nous venons de voir, développé à travers l’image, a été contextualisée. Nous vivons les réalités de ce genre dans nos sociétés, notamment traditionnelles, où parfois, il y a des querelles de successions. Malheureusement, parfois il y a mort d’homme. Cela veut dire que nous devons davantage nous approprier de nos valeurs. C’est la leçon finale que moi j’ai retenue. Nous approprier nos valeurs, mais aussi que nous devrions être dans une logique de dialogue des civilisations notamment avec l’occident » explique Dramane Konaté, représentant de la ministre de la culture.

Pour Wolfram Vetter, ambassadeur de l’Union Européenne au Burkina, la culture joue un rôle central dans le renforcement de la cohésion sociale, de la compréhension et le respect mutuel. «Il faut se connaitre, il faut se comprendre, afin de pouvoir développer l’unité dans la diversité et mettre en œuvre ce concept merveilleux qu’est la solidarité. En Europe comme en Afrique, nous savons faire des films, des films qui aident à l’épanouissement et incitent à la découverte. Il faut les potentialiser, comme on le fait ici au FESPACO, que nous attendons avec impatience » ajoute-t-il. Joseph Ouédraogo, 3ème adjoint au maire de Ouagadougou, était également présent. Le Président de l’association des distributeurs et Coordonnateur du Groupe Neerwaya s’est dit très satisfait du projet de l’Union Européenne. Pour une première expérience dans les salles de cinéma privées, l’affluence du public bat les records.

Rodrigue Kabore accueille la Semaine Européenne du Cinéma dans sa salle le NEERWAYA

Dernière nouvelle !

Suite aux attaques à SOLHAN entrainant le Deuil National de 72h, les projections des films de la Semaine Européenne du Cinéma prévues du 4 au 7 juin au Ciné Neerwaya ont été reporté dans la semaine du 13 juin.

Yenntéma Priscille

Les plus lus

To Top