Live

FESTIVAL JAZZ À OUAGA 2021 : Sur des notes de paix

Ce lundi 17 Mai 2021 à 10h, le comité d’organisation du festival JAZZ À OUAGA a organisé un déjeuner de presse à Sonia hôtel dans le cadre de la 29e édition du festival JAZZ À OUAGA sous le thème : «  JAZZ, PAIX ET COHÉSION SOCIALE».

En effet, le festival international JAZZ À OUAGA est un évènement culturel majeur qui se tient chaque année, à partir du dernier vendredi du mois d’avril. Il est organisé par l’association Jazz à Ouaga, composé de 10 membres et appuyée par une équipe de bénévoles.

«Ainsi en fêtant le Jazz, nous célébrons bien plus qu’une musique ; nous célébrons aussi la créativité, les partenariats, les collaborations et la liberté d’expression, toute chose qui promeut les objectifs de développement durable et favorise le dialogue entre Cultures» lance d’entrée de jeu, ABDOULAYE DIALLO Président de l’association Jazz à Ouaga. La 29è édition de Jazz à Ouaga est officiellement lancée. Elle aura lieu du 28 mai au 5 juin 2021.

Abdoulaye Diallo, Président de l’Association Jazz à Ouaga

Il est à noter que c’est depuis 28 ans que Jazz à Ouaga demeure fidèle aux valeurs qui font son succès tous les ans. Le Jazz sera donc à la fête au Burkina, avec des concerts prestigieux qui attireront les foules.

Avec ses trois scènes que sont ; l’Institut français, la cour du FESPACO et le CENASA. Le festival peut se targuer d’avoir accueilli des artistes aussi prestigieux comme :

Ali Farka Touré, Toumani Diabaté, Cheick lô, Lamar Kassey, Richard Bona , Étienne M’Bappé, Rex Omar, Shola Adissa, le Bembaya JAZZ national, et bien d’autres.

C’est une trentaine d’artistes attendus , affirme le comité d’organisation

Dans le déroulement de cette son festival, le JAZZ essayera de redonner du sourire aux déplacés internes pour sa deuxième campagne, à travers une caravane qui vise à promouvoir la paix la sécurité et la cohésion sociale au sein des communautés dans la région du Sahel. A cette occasion, des animations culturelles, des émissions radiophoniques, des sensibilisations, des visites aux autorités administratives, coutumières et religieuses seront prévus.

Il est annoncé une dizaine de concerts professionnels animés par une vingtaine de groupes musicaux à Ouagadougou. Quatre concerts seront également donnés dans quatre villes ; Dori, Djibo, Gorom-Gorom et Fada.

Bil Aka Kora profitera pour marquer ses 20 ans de carrière

Les artistes rentreront dans une résidence qui engendrera la création du projet musical inédit dénommé «Résistance». Un village du festival sera dressé pour accueillir une vingtaine de groupes dans le cadre des «Off» et un concours primant trois groupes émergents qui se seront investis dans le domaine de la recherche innovante en matière de sonorités musicales, sera lancé dans le festival. Anselme Sawadogo, férus du Jazz et membre fondateur de l’Association Jazz à Ouaga promet une édition où l’excellence sera au rendez-vous.

Présents à ce point de presse : BIL AKA KORA (artiste musicien), ALAIN HEMA (VOLTA JAZZ), et RAMDE, représentant Mr Armand Béouindé Maire de la ville de Ouagadougou.

Le rendez-vous de la 29èest donc pris du 28 mai au 05 juin 2021 sous le thème ; «JAZZ, PAIX ET COHÉSION SOCIALE». C’est surtout un plateau alléchant d’une cinquantaine de groupes et d’artistes qui seront en spectacles sur les différents plateaux. On peut citer ; le Trio Mike ABE (Côte d’Ivoire),  Bombino (Niger),  Tim Winsey (Burkina Faso), Dobé Gnahore (Côte d’Ivoire), Habib Koité (Mali), Job Zida, Achille Ouattara, Volata Jazz, Solo Dja Kabaco, Rama Ngoni, Dia Dra ou encore les Lauréats de Faso Academie 2020 (Burkina Faso).

Aida N’Douonmou

 

Les plus lus

To Top