Academy

Théâtre : Apprendre en pratiquant selon «Parcours Form’Action »

La restitution du Parcours Form’Action a eu lieu ce vendredi 23 mars 2021. Pendant trois (3) semaines une douzaine de praticiens des arts du spectacle ont bénéficié de formations sur la mise en scène, les techniques de jeu d’acteur, en administration culturelle et les techniques vocales. L’initiative est de la fédération du CARTEL. L’objectif est de faciliter les méthodes et les modes de création pour permettre à tous les artistes de pouvoir exceller, offrir des spectacles de qualité et donner un peu plus d’indépendance aux artistes.

 

Il est 20h et l’Espace Grâce Théâtre est déjà occupé par de nombreux spectateurs et hommes des arts du spectacle. Pendant plus d’une trentaine de minute, ils ont assisté à une pièce théâtrale de la part de ceux qui ont été formés en guise de restitution des trois (3) semaines de formation. Cette pièce s’intitulait ‘’L’héritier’’. Il y était principalement question d’un couple qui ne pouvait pas avoir d’enfant. Et la mère du monsieur qui voulait impérativement un petit fils va rendre la vie impossible à sa femme, qu’il aimait malgré tout. La belle-mère va même jusqu’à chercher une autre femme pour son fils. L’épouse ne pouvant plus supporter, ramassa ses affaires et quitta la maison. Quelques instants plus tard, la foule ramène le corps de cette dernière sans vie à la maison. Laissant ainsi beaucoup de suspense et de possibilités de lecture aux spectateurs.

En outre, cette pièce est marquée par l’attention du public, des éclats de rire, des applaudissements, des sifflements, indiquant par conséquent l’intérêt du public et la beauté du spectacle.

Anatole Koama (A droite) félicite une des impétrantes

Suite à cela, les participants aux Parcours Form’Action ont reçu leurs attestations. Ils repartent donc outiller pour servir le domaine. Témoigne Ouédraogo Mahamadou, «Merci à la fédération Cartel. Cette formation nous a permis de connaitre comment faire la mise en scène. Cela nous est bénéfique, car après cette formation, on peut faire notre mise en scène.» Ils sont venus de Ouagadougou, Ouahigouya, Banfora, Nouna, Tenkodogo, Fada, Houndé, etc. Aussi, les participants ont côtoyé d’éminents formateurs et de grands comédiens, tels Ildevert Meda, Eric Gaigo, Aloïse Nikièma, Gaston Nouwenou, Charles Tiendrébéogo, Anatole Koama.

En outre, la particularité de cette formation repose sur “le learning by doing «apprendre en pratiquant». Chose qui leur permettra selon le formateur Tiendrébéogo Charles, «de mettre en pratique ce qu’ils ont appris avec d’autres comédiens. C’est une méthode qui est faite pour être véhiculée. Aussi, la formation est la base de toutes créations et le savoir, le bon savoir est celui qui se partage»

Aloise Nikiéma, l’un des éminents formateurs

En plus, Athanase Kabré, président du comité artistique de la fédération, s’exprime en ses termes «Comme on dit, une fleur, il faut l’arroser pour quelle grandisse. C’est un peu le rôle qu’a joué le Cartel, auprès des jeunes, avec l’appui de ses partenaires. Bientôt d’autres actions suivrons

Étaient présents à cette soirée, Monsieur Ahmed Ouattara, Thiery Ouéda, Solodja Kabako, Anatole Kouama dit Gourounga, et Vincent Akue, assistant technique pour le PAIC-GC (Programme d’Appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture).

Priscille Yenntéma

Les plus lus

To Top