Entretien avec

Young Ced : «Les Femmes “Apoutchou” sont les plus belles !»

“On avait pas de contrat signé avec Slamazone Groupe “

Une semaine après la sortie de «Apoutchou » de l’artiste Young Ced, déjà 18 145 vues. Le fils du célèbre Homme de Lettre et de Culture Koudbi Koala, fait couler beaucoup d’encre et de salive. Nous sommes allés à sa rencontre le 21 avril 2021 le connaître davantage, notamment ses motivations dans la musique.

  • Quel est votre nom à l’état civil et votre parcours scolaire ?

Koala Wendkouni Aboubacar Cédric, formation en génie civil

  • Votre père serait le célèbre Koudbi Koala, grand homme de Culture, qu’est-ce qu’il vous apporte sur le plan artistique ?

Sur le plan artistique il me prodigue beaucoup de conseils

  • Se lancer dans la musique n’est pas un risque au Burkina Faso ?

Ce n’est pas un risque parce-que chacun sait ce qu’il cherche et moi je ne m’inquiète pas parce-que je sais que ça va prendre inch’Allah…

“Actuellement je suis avec une maison de production appelée HUSTLER GROUP PROD”

  • Avez-vous été coopté par une maison de production ?

Actuellement je suis avec une maison de production appelée HUSTLER GROUP PROD

  • Pourquoi avez-vous claqué la porte d’Slamazone Groupe ?

On avait pas de contrat signé avec Slamazone Groupe donc je n’appellerai pas ça claquer la porte.

  • Quels sont vos rapports avec Ibrahim Zerbo dit PDG et Malika la Slameuse ?

Toujours de bons rapports ! Ibrahim Zerbo est un grand frère un aîné pour moi et il me prodigue des conseils et m’offre des prestations.

“On n’avait pas de contrat signé avec SLAMAZONE GROUPE”

  • Où en êtes-vous avec votre discographie, notamment le nombre de tubes déjà sorti

J’ai beaucoup de  tubes qui ne sont pas encore sorti. Mais quelques-uns tels que : «Maane sougri» en 2018, et le featuring Amzy/Kayawoto dans l’album «Ma mission» de Amzy. J’ai également fait sorti le 8 mars dernier, un tube «Femme» dédié à nos mères.

  • Vous venez de sortir un tube ‹‹Apoutchou›› qui fait le buzz en ce moment. De quoi parle cette chanson ?

Cette chanson valorise les femmes rondes, cette chanson invite les femmes rondes à sortir de leur complexe parce qu’elles sont souvent victimes de moqueries dans la société. Elles sont les meilleures et les plus belles…

“APOUTCHOU valorise les femmes rondes”

  • Les artistes de préférence jeune comme vous, aiment faire allusion au sexe et au corps de la femme. Pourquoi ce choix ?

Sincèrement dit ; je ne sais pas pourquoi ils aiment faire. Moi ce n’est pas trop mon truc… souvent il y a des artistes qui se disent qu’en parlant de sexe, ils vont attirer plus de regard sur eux.

  • Que comptez-vous faire de ce tube ?

Ce tube je compte l’emmener partout… bientôt je vais lancer un challenge sur «Tik tok» une nouvelle application qu’on utilise partout dans le monde …ce challenge me permettra d’avoir beaucoup plus de vues, d’avancer et de me faire connaître.

  • Quelle doléance souhaitez-vous faire dans le monde du show biz Burkinabè et des artistes ?

Je demande aux aînés d’accompagner les jeunes parce que nous aussi nous avons notre talent et nous avons besoin d’eux. Nous les jeunes, nous ne prenons pas le temps de voir les choses. Nous sommes tellement pressés mais par contre, eux ils ont su faire leur carrière.

Aida N’Douonmou

Les plus lus

To Top