Edito

Acteur de cinéma : Trop de prétendants, peu d’élus

Le corps, la mémoire et la voix

On ne devient pas acteur de cinéma comme si on entre au marché Roodwooko. C’est un artiste professionnel des arts du spectacle. Il incarne des rôles et des personnages sur scène ou à l’écran, afin de convaincre ou d’émouvoir le public.

 

L’on ne vient pas dans le cinéma pour courtiser les filles ou se faire séduire par les hommes. La beauté n’est pas un profil idéal et distinctif pour faire du cinéma

C’est un métier qui demande de longues heures de travail sur soi, notamment bosser son corps et sa voix qui demeurent les principaux outils de l’acteur. Le travail d’acteur exige d’enchaîner de longues heures de répétition au théâtre et des nombreuses prises au cinéma.

C’est un parcours semé d’embûches et ne pensez pas que c’est un métier facile. La première qualité que vous devrez avoir, est la persévérance. Si vous n’avez pas la capacité de travailler sous-pression, ce n’est pas la peine de devenir acteur. Car il est essentiel de savoir s’adapter aux demandes du réalisateur ou du metteur en scène. En tournage au cinéma, il est possible qu’on vous demande de rejouer continuellement une même scène pendant des heures. Dans ce cadre, l’acteur doit faire preuve d’une grande patience.

Alizeta Gwem, comédienne professionnelle (Lauréate du PCA 2020 de la comédienne de l’année)

L’autre effort non des moindres, c’est la mémoire. L’acteur devra exercer sa mémoire des textes et son interprétation des personnages. Il doit être polyvalent, imaginatif et surtout montrer une forme d’empathie pour comprendre les personnages qu’il incarne fidèlement.

Une chose est de bien vouloir devenir acteur, l’autre est d’avoir une bonne connaissance dans ce domaine. Le comédien doit forcément avoir une bonne culture cinématographique pour faire valoir son inspiration dans un  film.

Justin Ouindiga dit GSK (SOTIGUI 2020)

Ce que vous n’aimez pas qu’on vous dise, eh bien, je vous le dirai :

  • Ce métier est extrêmement difficile. C’est une activité pour laquelle il y a beaucoup de prétendants et peu sont élus au final. Très peu de personnes vivent réellement du métier d’acteur. La plupart des comédiens ont un travail à côté qui leur permet de vivre leur passion et de tenter leur chance dans le métier. Beaucoup d’acteurs burkinabè n’arrivent pas à joindre les deux bouts. Ils sont parfois exploités par les producteurs et réalisateurs.
  • Il faut cependant savoir qu’aujourd’hui à Ouagadougou, il y a beaucoup de castings, mais qui n’aboutissent souvent à rien. Juste pour le plaisir de vous réunir sans même le moindre projet d’un film à l’horizon.
  • Renseignez-vous bien avant de vous inscrire : si l’on vous demande de payer pour suivre un casting, c’est sûrement une arnaque ! Au final, on peut se demander si cela vaut la peine de courir les castings. Hé bien la réponse est OUI ! Tous les acteurs vous le diront.
  • Si on vous demande de vous déshabiller ou d’embrasser un individu lors d’un casting, refusez catégoriquement !
  • Enfin, ne jouez jamais dans un film sans signer le moindre contrat. Même si c’est votre première expérience.

Hervé David HONLA

Les plus lus

To Top