Ladies

4è album de Natou : l’ère de la maturité

Dix-sept titres sur les ondes

Le samedi 03 avril 2021 à 15 h l’artiste NATOU BASWIDGA à l’état civil NANA AMY a présenté sa quatrième œuvre musical de dix-sept titres en présence de sa famille, ses fans et hommes de médias au Musée de la Musique, Georges Ouedraogo.

 

En effet, la marraine artistique des 12 personnalités Culturelles de l’année 2021 (12 PCA) , NATOU BASWIDGA originaire de SANKOUILGA ( MANGA) est une coiffeuse de profession et une véritable passionnée de la musique depuis sa tendre enfance. En 2013, la passion pour la musique finie par prendre le dessus. NATOU devient en moins d’une année l’une des artistes les plus sollicitées dans sa localité pour les cérémonies.

C’est en 2014 que NATOU décide de se professionnaliser et rentre en studio pour son premier album intitulé “BASWIDGA” qui signifie en mooré “arrêté de critiquer“.

Avec cet album de sept titres de couleur tradi moderne, NATOU se fait remarquer et bouleverse la hiérarchie.

Elle est nominée au Kundé en 2015 dans les catégories meilleure artiste féminine et meilleure artiste espoir.

En 2016 NATOU revient avec un nouvel album baptisé “TAAMBILA” avec lequel elle enchaîne les spectacles partout au Burkina Faso et dans la sous-région.

NATOU BASWIDGA sort son 3e album intitulé “TIK WENDÉ ” ou compter sur DIEU pour réaliser ses projets. Un album de quatorze titres chantés en mooré et un single” BAOLIGUIDI ” .

EN 2019 et 2020 elle revient avec plusieurs titres comme «danser- danser Wazar», «Fouri» et bien d’autres.

En 2021 NATOU BASWIDGA est de retour avec «Nissala» un album de dix-sept titres dans lequel elle parle d’amour de cohésion sociale, de la réconciliation nationale et d’entraide.

Les parrains de l’artiste étaient entre autres ; Papa FRANÇOIS, le PDG Boro qui offrira, une parcelle et achètera le premier CD 01 à un million de francs CFA (1 000 000 F CFA). ZOUG-NAZAGUEMDA a également donné la somme de 300 000 FCFA à l’artiste. Tout comme la structura RazoCom, le maire de Koubri, Sakina Maré, Salif Bambara et bien d’autres sous le regard de la maraine artistique de Natou, Maï Lingani (Président de l’ABFAM). Les dons fusaient de parts et d’autres et au final, l’artiste s’en tirera avec une bagatelle de somme de quatre millions (4 000 000 F CFA) !

Aïda N’douonmou

 

Les plus lus

To Top