Entretien avec

Hamado Zore, Promoteur de la SECAO : «Nous attendons 18.000 festivaliers »

La Semaine Culturelle de l’Arrondissement de Ouagadougou (SECAO) aura lieu du 30 mars au 4 avril du côté du complexe sportif de Somgandé. L’équipe d’OXYGENE MAG est allée dans cet arrondissement le 29 mars pour s’entretenir avec le Commissaire Général  de la SECAO. Il nous livre ses dernières impressions à quelques heures du lancement de la 4è édition.

Qu’est-ce que la SECAO?

La SECAO signifie Semaine Culturelle de l’Arrondissement de Ouagadougou.

Quelle est sa particularité de la SECAO?

C’est un festival social qui a pour but principal de promouvoir les valeurs culturelles d’un arrondissement en l’occurrence l’arrondissement N°4 de Ouagadougou. Notre objectif principal est d’aider  au développement notre arrondissement.

Nous sommes à 24 heures de l’événement, quels sont les invités d’honneur ?

Cette 4e édition est placée sous la présidence du Ministre d’État auprès du Président du Faso Dr Zéphirin Diabré et l’Honorable Patrice Kouraogo. Elle est parrainée par le Ministre des Mines et des Carrières, Dr Ismaël Ouedraogo.

Qu’est ce qui est prévue pour la cérémonie d’ouverture ?

Nous avons invité les chefs coutumiers, les chefs religieux pour qu’ensemble nous puissions donner le top départ de cette 4e édition puisque le thème de cette édition c’est “la contribution de l’arrondissement N°4 dans la réconciliation nationale“. Nous avons invité la population de l’arrondissement N°4 à un panel qui aura lieu le 04 Avril pour réfléchir sur la réconciliation nationale. Nous avons également des festivals partenaires qui sont invités tels que le VEMAO et AFROBEAT pour les partages d’expériences ainsi que les journalistes…nous avons à peu près 200 personnes invitées.

Quels sont les artistes musiciens invités pour cette occasion ?

Pour cette 4e édition la SECAO a grandi au fur et à mesure… C’est un message que nous voulons lancer à la population de l’arrondissement N°4 qui fait a peu près 180.000 personnes. Nous voulons montrer à la jeune génération l’esprit de vivre ensemble et le respect de l’aîné. Nous avons un plateau spécial avec des artistes comme : Hamed Smani, Pamika, Keops, Petit Jonnhy, KAYAWOTO que la jeunesse adoré Miss Tanya et Fadeen. Il y aura aussi 30 artistes qui nous accompagnent depuis le début de la 1ère édition qui vont prester. Donc en gros 40 artistes musiciens.

Quelle est la particularité de ce festival contrairement aux autres?

Nous avons déjà un thème sur lequel nous réfléchissons chaque année depuis la première édition. Notre objectif est d’ici à la 5e 6e et 7e édition, que nous puissions doter de l’arrondissement n°4 d’un centre culturel. Offrir également minimum quatre forages dans tous les quatre secteurs qui constituent l’arrondissement et aider ceux qui vivent dans des zones non lotis. Pour cette 4e édition nous attendons 18000 festivaliers.

Aida N’Douonmou

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

To Top