Academy

1er appel à projets du FDCT : 74 projets retenus sur 415 déposés.

Les bénéficiaires sont connus

Le Secrétaire Général du Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme, Dr Lassina SIMPORE a procédé le jeudi 25 mars 2021 dans la salle de conférence du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) à la révélation des résultats du 1er appel à projets du FDCT dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC-GC).

 

Le Burkina Faso a bénéficié de l’appui financier de l’Union Européenne grâce à une convention dénommée PROGRAMME D’APPUI AUX INDUSTRIES CREATIVES ET A LA GOUVERNANCE DE LA CULTURE (PAIC-GC) rentrant dans le cadre de la mise en œuvre des politiques publiques. Le montant est estimé à environ 11 milliards FCFA cofinancé le 5 décembre 2018 par l’Union Européenne, l’Etat burkinabè et les bénéficiaires pour une durée de cinq ans (2018 à 2023). L’Union Européenne versera la somme de 6,5 milliards de F CFA, l’Etat Burkinabè 3,2 milliards de F CFA et les bénéficiaires 1, 1 milliards de F CFA.

Parmi les bénéficiaires principaux de ce programme, on peut citer les Fonds de Développement Culturel et Touristique à qui on a octroyé une subvention d’un montant de 4 132 000 000 FCFA allant de la période de 2020 à 2022 dans le but de renforcer sa gestion et surtout de financer les opérateurs culturels et touristiques de l’ensemble du territoire national.

Dr Lassina SIMPORE, Secrétaire Général du Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme

Le premier appel sur trois qui avait donc été lancé le 19 octobre 2020 à Bobo-Dioulasso, était d’un montant global initial  de 1 048 000 00  0 FCFA. Il concernait spécifiquement trois  secteurs clés : le cinéma et audiovisuel (489 000 673 FCFA), l’Artisanat d’Art et Design (383 992 540 FCFA) et les Arts de la scène (416 894 622 F CFA)

Ainsi donc 415 dossiers de financement ont été réceptionnés sur l’ensemble des directions régionales. Une analyse technique et minutieuse a été faite sur chaque dossier avec un comité de sélection appelé les évaluateurs. Ils fonctionnent de façon autonome. Sur les 415 dossiers 380 projets ont été retenus pour l’évaluation technique. Au final, les 11 experts indépendants se sont appesantis sur l’analyse du contenu en tenant compte du budget, des lignes directrices de l’appel à projets et bien d’autres paramètres. A l’issue de leur évaluation, 88 dossiers ont été présélectionnés pour la phase visite sur le terrain.   A savoir ; 29 pour la filière cinéma et audiovisuel, 30 pour l’artisanat d’art et le design et 29 pour les arts de la scène. La répartition en fonction des régions a donné les chiffres suivants : 51  projets pour le centre et 37 pour les 12 autres régions. Au final ; c’est 74 dossiers qui ont été retenus pour un montant de un milliard deux cent quatre-vingt millions huit cent quatre-vingt-sept mille huit cent trente-six (1 289 887 836) F CFA.

 

“…Nous étions obligé, à contre cœur de prendre ceux qui avaient, à partir de 72 points” Dixit le DG du FDCT, Alphonse TOUGOUMA

«…Je profite pour féliciter les promoteurs pour la qualité des projets. Il y a eu beaucoup qui ont eu 50 points sur 100, notamment 244 projets avaient la moyenne. Cela a évolué ! Nous étions obligé, à contre cœur de prendre ceux qui avaient, à partir de 72 points. » Affirme Alphonse Tougouma, Directeur Général du FDCT. Par ailleurs une fenêtre de réclamation a été ouverte sous la base des échanges de fond dans une transparente la plus ouverte. Les promoteurs pourront même réajuster leur dossier sur les insuffisances relevées pour postuler au prochain appel à projets.

LISTE COMPLETE DES BENEFICIAIRES

Hervé David HONLA

Les plus lus

To Top