Entretien avec

LIMACHEL : «L’AMOUR EST LA BASE DE LA VIE»

Auteur de tout dernier single «Tout va bien» en collaboration avec SMARTY, Michael BOCO dit Limachel s’est prêté à nos questions le 18 mars 2021. Il revient sur son parcours et porte son regard sur la musique burkinabè.

 

BRIÈVEMENT POUVEZ-VOUS NOUS PRÉSENTER VOTRE PARCOURS ?

J’ai un album sorti en 2018 avec mon 1er single ” Semer dans le vent”, Marissa, et également la chanson en featuring avec To Finley qui a vraiment retentit au niveau national et international ce qui m’a donné une notoriété dans le milieu des grands acteurs culturels… Plusieurs chansons ont été clipé. Ensuite j’ai sorti une chanson intitulée «Lalala» en featuring avec Will B Black.  Elle tourne dans les boîtes de nuit et au niveau de la diaspora. Tout dernièrement ; je viens de sortir un nouveau single “tout va bien” en collaboration avec le grand frère SMARTY.

QUEL EST VOTRE NOM A L’ÉTAT CIVIL ?

A l’état civil c’est Michael BOCO et Michael d’où l’anagramme de LIMACHEL

QUEL EST LE REGARD QUE VOUS PORTEZ SUR LA NOUVELLE GÉNÉRATION ?

Il y a du potentiel un grand potentiel de jeunes artistes très talentueux avec un style et un registre différents.

Avec Tô Finley

QUEL EST LE SOUVENIR QUE VOUS GARDEZ DE FEU TO FINLEY ?

C’est plein d’émotions même à y penser…c’est un grand artiste qui a beaucoup fait pour notre musique et c’est une perte énorme pour la culture Burkinabè pour les jeunes qui n’ont pas eu la chance de le connaître. Je garde un très bon souvenir et que son âme repose en paix.  Je souhaite que la chance que j’ai eue avec lui, puisse en profiter à l’ensemble de la culture burkinabè.

DEPUIS LE DÉBUT DE VOTRE CARRIÈRE COMBIEN DE FEATURING AVEZ VOUS FAIT ET QUEL EST L’AVANTAGE DE CES FEATURING ?

J’en ai fait assez !  C’est tout simplement un lien affectif que j’ai avec les artistes musiciens. Tous ont du talent et nous partageons nos émotions. Le featuring c’est combiner l’art pour offrir au public et enrichir notre culture. Je fais des featuring avec des artistes très connus et moins connus. Les featuring c’est très important parce que la musique rime avec générosité donc c’est très bien de mélanger son univers musical avec celui des autres.

POURQUOI LE CHOIX DU FEATURING AVEC SMARTY?

Parce que d’abord SMARTY c’est un artiste que j’affectionne particulièrement et que je respecte depuis mon tout jeune âge. Avant même de savoir que j’allais être artiste un jour, c’est un modèle pour moi et sa vision est assez différente et  atypique. Il n’y a pas que lui. Il y aussi des artistes comme AMETY MERIA, AWA SISSAO, ALIF NABA, BIL AKA KORA et bien d’autres que j’ai vue comme modèle. C’est un rêve qui se réalise du fait de pouvoir faire une collaboration avec Smarty.

“SMARTY est mon modèle”

POURQUOI OPTEZ-VOUS POUR UNE THÉMATIQUE MUSICALE LIÉE À L’AMOUR ?

L’amour c’est la base de tout!

Surtout aujourd’hui avec ce dont nous vivons, les difficultés que nous avons ; l’amour est la chose qui pourrait rétablir plein de choses et nous unir davantage. C’est la base de la vie en résumé !

QUELLE ORIENTATION COMPTEZ-VOUS DONNER À CE FEATURING AVEC SMARTY ?

C’est une dimension internationale.  C’est une chanson que je souhaite qu’elle voyage d’où le choix du thème. De l’harmonie musicale au style je souhaite que notre musique soit aussi dansée dans d’autres contrées. C’est un peu difficile, mais avec la persévérance, l’unité et notre savoir-faire, nous pouvons conquérir l’Afrique et le monde.  C’est un chemin qu’il faut déjà emprunter et moi je suis sûre qu’on y arrivera. Cette chanson a déjà été validée  par la chaîne BBLACK AFRICA et RFI.

LA QUESTION FONDAMENTALE DES ARTISTES C’EST LA SCÈNE, LES SPECTACLES, COMMENT COMPTEZ-VOUS Y PRENDRE ?

D’abord grâce aux médias. Déjà, elle est bien acceptée par le public et si les promoteurs d’ici et d’ailleurs trouvent que je suis talentueux, ils m’inviteront sur leurs scènes.

DEPUIS LA SÉPARATION AVEC VOTRE ANCIEN STAFF COMMENT GÉREZ-VOUS VOTRE CARRIÈRE ?

Bien ! Tant bien que ce n’était pas facile même avec eux. Avec l’ancien staff c’était difficile et c’est les mêmes difficultés qu’on rencontre. Donc tant bien que mal, j’essaye de positionner mes chansons et de garder la même énergie et la même volonté de vouloir présenter mes œuvres au plus grand nombre de mélomanes. Ça se passe comme ça en tout cas !

APRÈS LA SORTIE DE CE SINGLE, QUELLE EST LA SUITE?

La suite ? C’est ce single toujours, il y a des chansons qui sont déjà clipées. Mais pour le moment il n’y a que cette chanson qu’on va essayer de distiller et il faut que les 17 millions de Burkinabè, si je ne me trompe pas, doivent d’abord écouter cette chanson ! Le reste, on verra.

Aida N’douonmou

Les plus lus

To Top