Live

FESDIG : En dépit du contexte sanitaire et sécuritaire

Cap sur Fada du 1er au 4 avril 2021

Le vendredi 19 Mars 2021 à 16h s’est tenue dans la salle de réunion du BBDA la conférence de presse du FESTIVAL DILEMBU AU GULMU (FESDIG). L’évènement aura lieu cette année du 1er au 4 avril sous le thème : “Les Arts et la Culture au cœur de la résilience dans la région de l’Est. Quelle synergie d’action pour relever le défi“.

Dès sa création en 2004, le FESTIVAL DILEMBU AU GULMU (FESDIG) qui est par excellence le festival de la fête des récoltes, a orienté son action vers le milieu rural. Il est de ce fait l’un des rares festivals du Burkina Faso à se tenir dans un village, d’où son originalité et sa capacité à impulser une bonne dynamique de développement.

DILEMBU en langue gulmantcheba signifie «goûter le nouveau mil».

Inscrit dans l’annuaire des évènements culturels du Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme, le FESDIG est l’un des festivals qui a marqué les habitants de la région du GULMU par son originalité, sa forte capacité à drainer de nombreux citadins au village ainsi que de nombreux touristes venues de la Belgique, la France, l’Allemagne, les USA… Le FESDIG aura en plus d’une décennie, contribué à de belles rencontres humaines, à la promotion du tourisme, de l’art et au développement économique à travers une Foire agro-pastorale, des compétitions en danse traditionnelle, lutte traditionnelle, art culinaire, contes et proverbes, courses d’ânes, tir à l’arc, art vestimentaire.

Alfred OUOBA; Directeur du FESDIG

La collaboration entre le FESDIG et ses partenaires internationaux, entre autres, le festival Esperanzah! Et la fête autour de l’eau en Belgique, ont permis aux organisateurs du FESDIG de participer aux événements en Belgique et vice versa, des échanges entre artistes Burkinabè et Belge, avec  à la clé des créations artistiques.

Le FESDIG est d’envergure internationale dans le sens où des artistes et des visiteurs de la sous-région et d’Europe y participent. Le FESDIG contribue ainsi depuis une dizaine d’années au développement et au rayonnement artistique culturel national et international.

Le FESDIG vise à valoriser les potentiels artistique, culturel, touristique et agro-pastorale de la région de l’Est, au service de la dynamique de développement local.

Aminata BALIMA; Membre du comité d’organisation

Elle vise également à offrir une occasion d’expression et de partage d’expérience entre acteurs du développement local, artistes et artisans du GULMU et ceux d’ailleurs.

Notons que le FESDIG a commencé dans un village a TIANTIAKA, avant de se retrouver à Fada pour des raisons budgétaires. En effet, la mobilisation des ressources pour un évènement culturel au Burkina Faso est complexe et il l’est encore plus, pour un festival qui a choisi le milieu rural comme lieu d’expression.

Pendant le festival les artistes musiciens invités sont entre autres : la troupe Yendabili, Empereur Bissongo, Marie Gayerie, Amzy.

Alfred Ouoba Directeur du FESDIG «Nous allons exiger le port du masque et le lavage des mains…la vie doit continuer malgré le contexte. Ce qui permet d’espérer quelques choses  et nous allons travailler en fonction de ce que les autorités vont décider. La spécificité de cette édition c’est la résilience et il est temps de redonner espoir à la population de l’Est»

Mr Ouali Mindiéba membre du comité d’organisation : ” Le FESDIG est un moyen de retrouvailles pour communier ensemble et la culture peut apporter en terme d’apaisement et de cohésion sociale“.

Mindiéba Ouali de la commission technique du festival

Au programme il y aura des expositions d’arts, Espace des associations- Espace gastronomique, Podium 2 OFF: Diverses animations artistiques, Soirée de récompenses, Conférence…

Podium 1: concerts live, Présentations diverses, Soirée de récompenses Conférence Émission TV cocktail, Dîner Gala dénommé la nuit des forces vives de la région de l’Est.

La FESDIG permet à chaque édition de révéler des locaux, en musique, en danse et sport traditionnel.

Une fois sortie de l’ombre, il représente la région au niveau national au cours de manifestations diverses comme le Salon International de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO), la Semaine Nationale de la Culture (SNC), pour ne citer que ceux-là.

Aida N’douonmou

Les plus lus

To Top