Regards

Jean-Luc BADOLO : Le digne ambassadeur de Kyon

Gniredou” en guise de réconciliation

Le vendredi 05 février à 17 heures au stade municipal Joseph Konombo, à la porte 17 au maquis BADOLO, JEAN-LUC BADOLO lance son clip «Gniredou» (Union) en la présence de sa famille amis et collaborateurs.

En effet, c’est en présence de ses parents amis et collaborateurs que Jean-Luc BADOLO, natif de Kyon(SANGUIE) a lancé son clip «Gniredou» (Union).

Auteur compositeur de musique tradimoderne et religieuse, son entrée dans le monde musical fut en 2018 avec son tout premier opus de 7 titres. Il possède en tout et pour tout, Trois albums avec un single sur le COVID-19.

Charles BADOLO, représentant du parrain s’est adjugé le le premier CD à 70 000 FCFA

Le premier titre du troisième album ” Gniredou” prône l’union entre les Burkinabè car nous sommes les fils et filles du pays et l’union fait la force dit-il. C’est le tube qui a fait l’objet de tous les commentaires lors du point de presse. «Gniredou» a également bénéficié d’un vidéogramme.

Témoignages et prestation ont été au centre de ce point de presse

Après la présentation de l’œuvre de l’artiste en présence du représentant du parrain Michel BADOLO en l’occurrence Charles BADOLO, ce dernier s’est adjugé le N°001 à 70000f.

Le co-parrain Désiré Bakyono a exprimé ostensiblement ses émotions face à la presse : “Sentiment de joie et de satisfaction de voir Jean-Luc BADOLO qui chante très bien et qui représente notre commune… Ce jeune talentueux et dynamique et je suis également très fière de Mr HONLA qui fait trop pour nos artistes qui sont dans les provinces

A peine l’album sorti, l’artiste repartira à Kyon où il réside, pour présenter son œuvre avant de revenir sur Ouagadougou où de nombreuses chaînes de télévision l’attendent pour des émissions.

Mariam N’douonmou

 

Les plus lus

To Top