Academy

Rencontres Musicales Africaines : Ouagadougou, point de convergence

Le digital au centre du débat

Les Rencontres Musicales Africaines (REMA) organise des événements de qualité dans le but de découvrir et de célébrer les différences culturelles par la musique et d’autres médiums. Elles mettent en principalement à l’avant-plan sur le créneau des musiques du monde et se définit par sa clientèle basée sur le réseautage. Elles se veulent un lieu d’échanges entre la culture locale et celle des autres. La troisième édition se  déroulera du 22 au 24 Octobre 2020 à Ouagadougou sur le thème :MUSIQUE, DIGITAL ET ÉCONOMIES LOCALES , COMMENT DÉVELOPPER DES OUTILS ADAPTÉS ?

 Cet événement gagne en réputation grâce à cible très précise, à son sens de partage et de transmission. Les REMA de par la qualité de sa démarche artistique, de par sa dimension humaine et de par la qualité des rencontres ; sont aujourd’hui un rendez-vous musical incontournable en Afrique. Initialement annoncé pour le mois de juin 2020, la pandémie de la COVID-19 qui sévit dans le monde a contraint les organisateurs à opter finalement pour la période du 22 au 24 octobre 2020.

L’un des objectifs majeurs des REMA, c’est de dynamiser la scène culturelle et participer au développement socio-économique du milieu. C’est aussi contribuer à l’ouverture des gens vers d’autres cultures et aspirations musicales. C’est entre autre ; fonder des plateformes d’événements rassembleurs favorisant une synergie entre les différents acteurs du milieu et la distribution de leurs œuvres. Si aujourd’hui les REMA favorisent l’intégration et le rapprochement des différentes communautés du milieu, c’est parce que son fondateur Alif Naaba est lui-même animé par ce désir d’aider à la découverte d’acteurs émergents afin qu’ensemble et en fonction des expertises de chacun, des pistes et méthodes innovantes soient compulsées.

La troisième édition se déroulera du 22 au 24 Octobre 2020 à Ouagadougou sur le thème :MUSIQUE, DIGITAL ET ÉCONOMIES LOCALES , COMMENT DÉVELOPPER DES OUTILS ADAPTÉS ? 

Pour cette troisième édition qui se déroulera dans plusieurs structures de la ville (Institut Français, CENASA, BRAVIA Hôtel, Paongo etc.), c’est une centaine de professionnels qui viendront des différents pays francophones, anglophones, lusophones, hispanophones…

Conférences publiques, masters class, Showcases, spectacles, panels, rencontres Be to be, i-communication etc. seront au menu de ces trois jours de rencontre. Les Producteurs sont attendus à ces REMA pour partager avec des producteurs venus du monde entier leur expérience. La question fondamentale sur l´apparition des nouvelles technologies de l´information et de la communication, dans l´industrie musicale sera abordée avec acuité. Quant aux  diffuseurs, les REMA offriront un espace pour découvrir les outils et les bonnes pratiques actuelles en matière de diffusion de contenus. Et enfin les promoteurs pourront saisir cette opportunité pour en faire un métier transversal au regard de la montée en puissance des NTIC. Comment pourrait-on survivre dans cet environnement de plus en plus concurrentiel ? Les Rencontres Musicales Africaines ouvriront les pistes de sortie.

Alif NAABA, initiateur des REMA

La jeunesse sera largement au centre des débats et des rencontres. Notamment pour les jeunes créateurs d’applications mobiles dans le domaine de la distribution ou de la diffusion musicale, ils pourront postuler pour participer aux panels des REMA 2020.

Il suffira tout simplement de remplir un formulaire de d’inscription sur le site du REMA : www.rema-meeting.com

Les créateurs retenus seront amenés à présenter leurs activités et leurs propositions dans le domaine devant un panel de professionnels de la musique. La date limite des inscriptions est prévue pour le 15 septembre 2020.

Hervé David HONLA

 

 

Les plus lus

To Top