Academy

Salon Panafricain de la Robotique : Le Burkina Faso se lance

Ouagadougou entre en lice

«Nous devons dessiner notre futur», telle est la phrase leitmotiv de Kevin Moné promoteur du Salon Panafricain de la Robotique et en anglais ; Panafrican Robotics Fair (PARF). Une première au Faso qu’une manifestation d’envergure internationale dédiée à la Robotique se déroule. Prévu pour mi-mai 2021

 

Ils nous ressemblent. Ils bougent comme nous et très bientôt, ils vivront avec nous. Ce sont des robots humanoïdes. L’humanité est toujours tournée vers la nature pour résoudre les problèmes complexes. A présent, les fabricants des robots s’inspirent des mécaniques biologiques pour façonner leurs systèmes fonctionnels. Quel est la partition concrète de l’Afrique ?

Le Sénégal par exemple ; a initié depuis trois ans à Dakar, la Panafrican Robotics Compétition (PARC) qui est une compétition de robotique qui oppose des élèves de lycées et collèges du continent autour des différents thèmes pertinents sur le développement durable de l’Afrique. L’objectif est d’amener les jeunes africains à être de futurs leaders en sciences et en technologie.

Certes la jeunesse est le creuset du développement économique et industriel du contient, mais les enjeux de l’Afrique face au monde de demain repose surtout sur nos inventeurs actuels. C’est la raison pour laquelle Kevin Moné à travers le PARF, voudrait au préalable ; réunir tous les acteurs africains, de la diaspora et du monde à Ouagadougou pour cogiter autour de la question. L’objectif fondamental de ce premier salon sera tout d’abord, de rendre hommage aux inventeurs noirs du monde et de sa diaspora. D’autres parts à travers le cabinent MOV’UPAFRICA, ce salon permettra de s’appesantir sur la nécessité des robots dans les domaines variés tels que : la robotique chirurgicale, l’automatisation, la technologie agricole, la fabrication, l’interaction homme-machine et bien d’autres…

Grâce à la l’initiative de MOV’UPAFRICA, le PARF verra le jour en 2021

Aujourd’hui grâce à nos inventeurs, ils essaient à travers la robotique, de programmer des ordinateurs généralistes pour donner à ceux-ci des performances égales à celles du cerveau humain. Pour l’instant, les ordinateurs ne sont pas assez puissants, mais on approche du but.

KEVIN MONE, Promoteur du PARF

Bien que la robotique commence à gagner du terrain en Afrique, elle reste un domaine inexploité. Alors qu’elle offre d’énormes opportunités de marché. Kevin Moné, également initiateur des SOTIGUI AWARDS, a donc vu juste en créant ce salon qui aura lieu pendant trois jours à Ouagadougou exactement ; les 13, 14 et 15 mai 2021. «L’Afrique tournée vers la robotique, un salon permettant de réunir toute l’Afrique sur les enjeux du monde de demain» conclut Kevin Moné

Hervé David HONLA

 

 

Les plus lus

To Top