Regards

Balade canine : Cohésion sociale autour d’un animal de compagnie

immersion dans le monde des amis de l’Homme

La structure Ouaga Canin Club a organisé dans la matinée du samedi 16 mai 2020, une balade canine où ont pris part des centaines de passionnés de chiens locaux et chiens de race. Une opportunité pour les maîtres de ces chiens de faire balader leur animal de compagnie et de se connaitre. Balade, causerie, échanges, toilettage, visite guidée du centre et démonstrations hallucinantes ont été au menu de cette matinée qui restera mémorable surtout pour ceux qui venaient découvrir cette complicité entre l’animal et l’Homme pour la première fois.

 

Le principe primordial d’une balade canine est qu’elle se déroule dans un nouvel environnement, ce qui permet aux chiens de découvrir de nouveaux décors mais aussi de nouvelles odeurs. Le plus souvent à la campagne ou à l’écart du trafic. C’est surtout une opportunité rêvée pour proposer à un compagnon, une sortie dépaysée et inaccoutumée. Surtout en compagnie d’autres maîtres et de leurs chiens aux caractères bien distincts. L’objectif est qu’ils devront non seulement s’apprivoiser entre eux, mais aussi s’adapter à de nouvelles situations en dépassant certaines craintes et peut-être même adopter des règles de conduite qu’ils n’ont pas forcément l’habitude de pratiquer.

Selon François Zoungrana, l’un des initiateurs de cette balade et gestionnaire du Centre Ouaga Canin Club, «C’est un club d’amitié qui échange leur passion pour le chien  sur les réseaux sociaux. Chacun amène son chien et plusieurs sont  prévues».

“C’est un club d’amitié qui échange leur passion pour le chien sur les réseaux sociaux.” François Zoungrana

Dès 6H, les maîtres débarquent leurs chiens dans leur grosse cylindrée et les animateurs de la balade s’attèlent de part et d’autres pour assurer une logistique adéquate. Le spectacle est hallucinant, car l’on découvre des races impressionnantes de chiens sorties des véhicules. Pour cette matinée de samedi, on pouvait dénombrer plus de deux cents participants avec une vingtaine de races : Boerbull, Bulldog français, Rottveiler, caniche, Berger Allemand, Berger malinois, Kokasien, Bullmastiff, croisés, lévriers, Boxer, Dobermann, Drever, Manchester…pour ne citer que ceux-là jonchaient les rues de Ouaga 2000 à Balkuy aux côtés de leur maître.

 

Il est très important que chaque chien ait régulièrement des contacts en liberté avec ses congénères

C’est une forme très singulièrement mais pourtant efficace de socialisation et développement du langage canin. A force d’être privé de contacts en liberté avec leurs congénères, les chiens  finissent par perdre ce langage et ne savent tout simplement plus communiquer entre eux. Cela entraîne souvent de la peur, voire même des bagarres tout simplement parce qu’un chien n’a pas envoyé le bon message à l’autre. Il est donc très important que chaque chien ait régulièrement des contacts en liberté avec ses congénères, eux-mêmes bien équilibrés afin qu’il en ressorte une expérience positive. Et la balade canine est l’occasion idéale pour cela.

Patrick Ilboudo, initiateur de cette balade canine réaffirme sans bredouiller que ; «Nous avons organisé cette balade canine pour permettre à tout un chacun de vivre pleinement sa passion. Les chiens sont considérés certes, comme les animaux de compagnie mais inaccessible à tous. Alors qu’on n’a pas besoin d’avoir un chien de race pour être passionné. Nous avons invité toutes les personnes qui possèdent des chiens, quel que soit la race pour communier. La balade canine s’effectue deux fois dans le mois de façon itinérante. Nous allons un peu partout où la passion nous amène».

“La balade canine s’effectue deux fois dans le mois de façon itinérante.” Dixit Patrick Ilboudo

Une activité qui connaîtra d’ailleurs une autre effervescence au mois de juillet. Une foire canine est prévue à Ouagadougou les 3, 4 et 5 juillet 2020. C’est un évènement qui très attendu dans la capitale. De nombreux invités viendront de la sous-région.

Après trois heures de balade, les maîtres et leurs chiens  se sont retrouvés au centre pour une visite guidée. Créé pour promouvoir toutes les activités qui sont en relation avec le chien ; dressage, socialisation, animation, santé, sécurité, formation etc. le centre canin ouvre ses portes même à ceux qui voudraient s’en procurer.

On pouvait dénombrer plus de deux cents participants avec une vingtaine de races

Pour les novices, le travail de liberté d’un chien, n’est pas toujours facile. Pourtant, cette expérience permet de découvrir une nouvelle forme de complicité avec son chien. Au cours d’une balade canine, vous aurez l’occasion de recevoir de précieux conseils de la part des animateurs de ce centre, pour arriver à franchir ce cap avec votre chien et surtout en toute sécurité. Car pour pouvoir laisser son chien profiter de ces moments de liberté, il est essentiel de maîtriser la technique du rappel. Et pour cela, plusieurs choses doivent être travaillées avant d’y arriver. Dès lors, l’avantage de la balade canine, c’est qu’au cours d’une promenade en meute, le chien s’éloigne rarement. C’est donc le moment de se lancer.

C’est la raison pour laquelle, contre tout attente, deux caniches ont fait connaissance et sont mêmes accouplés  sous le regard de leur maître respectif et des autres compagnons de la balade.  C’est aussi ça, faire de nouvelles rencontres.

Le travail de liberté d’un chien, n’est pas toujours facile. Pourtant, cette expérience permet de découvrir une nouvelle forme de complicité avec son chien.

Bien que les amis des Hommes profitent du temps de la balade canine pour se faire de nouveaux amis, idem aussi pour leur maître. Généralement, la prise de contact est toujours plus facile quand on partage la même amitié pour les chiens et surtout quand les laisses s’entrecroisent, dit-on.  La discussion ne met pas longtemps à s’entamer ! Dès lors, la balade canine est parfois le lieu d’agréables rencontres.

“…Je possède quatre chiens : Deux Boerbull, un Malinois et un Caniche. Mon souhait c’est d’avoir beaucoup plus, mais tout dépendra de mon épouse. Mon rêve c’est d’avoir un Rottveiler» avoue Marcel Gnanguessy

A l’issue de la balade, les amis partagent un verre autour d’un barbecue. Les chiens se font faire un toilettage et la cerise sur gâteau : les dresseurs présentent des démonstrations hallucinantes sur les techniques d’attaques et de poursuites.

Patrick Ilboudo, en compagnie d’un Boerbull

Envoûté par les chiens de race, Marcel Gnanguessy n’a pas voulu qu’on lui conte l’évènement : «Chaque fois que j’ai l’occasion de participer à une telle activité, je ne rate pas. Je suis très attiré par les chiens et les balades. Nous avons eu cette fois-ci, une grande affluence avec les différents types de chiens partant des caniches aux  molosses, c’est-à-dire des chiens aux poids lourds…Ce centre canin est la bienvenue pour nous, car on n’en n’avait pas ici au Burkina Faso. Nous étions obligés d’aller prendre des chiens de race, dans les pays voisins ou plus loin encore.  Ça va nous permettre d’avoir les éducateurs caniches et tous les services possibles surplace….Ma passion pour les chiens est venue depuis ma tendre enfance. Je troquais déjà les poulets de ma mère contre des chiens. J’ai grandi avec cette passion et Dieu faisant, j’ai pu m’acquérir quelques races de chiens. Je possède quatre chiens : Deux Boerbull, un Malinois et un Caniche. Mon souhait c’est d’avoir beaucoup plus, mais tout dépendra de mon épouse. Mon rêve c’est d’avoir un Rottveiler»

Une foire canine est prévue à Ouagadougou les 3, 4 et 5 juillet 2020

La structure Ouaga Canin Club, première du genre en matière d’encadrement de toute espèce de chiens, vient donc une fois de plus soulager les milliers de passionnés des canins au Burkina Faso. Pour toute forme d’assistance, d’achat ou de conseils, le centre répond au 226. 76 22 88 58/226. 76 05 91 29

Hervé David HONLA

 

 

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

To Top