Regards

«VOILA AFFAIRE ! » : Du boum dans les médias

104 épisodes à vous tordre de rire

 

Depuis l’avènement de la Covid-19 entrainant le confinement au Burkina Faso, les réseaux sociaux crèvent l’audimat. Tout est presque, est relayé via la plateformes classiques. La structure MOBILE SERVICES SARL a lancé depuis le mois de mars, grâce à sa maison de production Boom Média, sa série Gag intitulée « VOILA AFFAIRE ! ».

Sur les 104 épisodes d’une série qui dure à peine 4 mn, seule une dizaine a été diffusé. Mais, la résonance médiatique bat déjà les records. Zoom sur la genèse et les ambitions de cette série qui commence à faire couler beaucoup d’encre et de salive.

 

Bubi Cooke, Réalisateur.

Le réalisateur ghanéen Bubi Cooke passe pour être, l’un des jeunes virtuoses du 7ème Art en ce moment. Résidant au Burkina Faso depuis, une décennie, il a glané déjà au passage de nombreuses distinctions, donc la plus convoitée : Lauréat du meilleur film série TV au dernier FESPACO en 2019 avec la série « Petites histoires, grandes vérités ». Pourtant, c’est à travers les clips vidéo qu’il s’est illustré dans l’audiovisuel en remportant deux Kundé. Il est également réalisateur de plusieurs spots publicitaires des grandes entreprises de la place.

Le projet de la série Gag TV baptisé « VOILA AFFAIRE » est né il y a quatre ans.

«Je raffole de plus en plus les blagues et avec la floraison des réseaux sociaux, j’ai opté rendre ses blagues en vidéo en montant des petits scénarii de 30 secondes à 4 mn.  J’avais échangé avec mon partenaire exécutif dans Mobile services. Avec son approbation, nous avons fait trois films pilotes et les gens ont apprécié. C’est ainsi qu’on s’est jeté à l’eau. Je me suis consacré pendant un mois pour rechercher des blagues et solliciter des connaissances afin qu’ils m’envoient à travers un groupe Whatssap. Ensuite, nous les avons mis en scénario avec une équipe de vidéastes, et techniciens. J’ai fait appel au célèbre comédien et ami Serges Dacosta Ouédraogo afin qu’il soit mon assistant dans ce projet. Il a donc cherché les acteurs avec lesquels nous avons commencé à tourner cinq séries par jour… » explique Bubi Cooke.

« Les neuf épisodes qu’on a publiés en un mois, suscitent déjà des réactions d’outre-mer. ” Bubi Cooke

Débuté en septembre 2016 avec une quarantaine de comédiens professionnels et amateurs, il n’a fallu que trois mois pour achever la réalisation des 104 épisodes. Ce sont des capsules de 30 secondes à 4 mn jouer par des célébrités telles que : Rihanata Zongo, Zenab Zongo, Sita Traoré, Issa Tony Kadiyogo… Ils abordent sans faux fuyants des histoires les plus hilarantes que controversées.

Pourquoi avoir mis quatre années avant de passer à la diffusion ? Répond Bubi Cooke : « …quand nous avons fini les séries en 2016, pendant le FESPACO de 2017, J’ai rencontré un producteur/distributeur avec qui, nous avons signé un contrat, grâce à la modération de la réalisatrice Apolline Traoré. Il m’avait fait beaucoup de promesses. Il était convenu que selon lui, des maisons de télévisions africaines allaient prendre ce projet. Mais les années passèrent sans suite favorable et au final ; après que notre contrat est arrivé aux termes des trois années, je n’ai plus renouvelé. Il m’a remis mes épisodes »

Malheureusement, au moment de lancer les 104 épisodes cette année 2020, la pandémie Coronavirus serait venue tout mettre en veilleuse. En constatant que la Covid-19 a davantage redoublé l’accès des citoyens sur net, l’idéal selon Boom Média, était donc de diffuser quelques épisodes gratuitement sur la toile.  Les supports les plus convoités en ce moment, c’est les réseaux sociaux. Pour donc détendre et surtout dissiper la psychose, Boom Média a ouvert des pages You Tube, Facebook etc. De fil en aiguille, entre amis et collègues, l’information a hâtivement embrasé la toile. Aujourd’hui, les pages vidéos reçoivent plus de huit milles (8 000) vues.

les épisodes font des « ravages » sur la toile. Les internautes se régalent !

« Les neuf épisodes qu’on a publiés en un mois, suscitent déjà des réactions d’outre-mer. Je voudrais passer à une fréquence de 6 à 8 publications d’épisodes par semaine » renchérit Bubi Cooke.

Mais d’une manière plus pragmatique ; L’objectif n’est pas de diffuser toutes les 104 épisodes sur le net. La structure Mobile Services SARL, profite du confinement pour éventuellement rechercher des partenaires et annonceurs qui pourront associer leur image et surtout acheter ces œuvres pour en faire une large diffusion sur les chaînes de télévision.

Pour consulter les différents épisodes, la page Facebook « VOILA AFFAIRE » et sa page You Tube sont disponibles. La maison de production Boom Média estime le coût de réalisation d’un montant de plus de 30 millions.

Mais en attendant, les épisodes font des « ravages » sur la toile. Les internautes se régalent !

Hervé David HONLA

Les plus lus

To Top