freelance

Don des promoteurs culturels : Le BBDA, courroie de transmission

Malgré les moments rudes

Le Bureau Burkinabè de Droit d’auteur a simplement joué le rôle de récepteur de transmetteur d’un don en nature d’une valeur d’un million cinq mille francs offert par une trentaine de promoteurs culturels burkinabè. La modeste cérémonie de remise de ce don a eu lieu ce jeudi 7 avril 2020 au siège du BBDA.

Salif Sanfo (Ouistiti d’Or), Salfo Soré dit Jah Press (KUNDE), Aly Ponré 1er (Fédération Handicapés), Youdé (Bénito Show), Valérie Kabore (Média 2000), (Désiré Kodjo (DEKO Intrenational), Luc Noundia Kaboré (Basga de Zorgho), Abdoulaye Diallo (Jazz à Ouaga), Yaybi Nong Zama (Yaybi Proctions) etc. pour ne citer que ceux-là ont assiégé très tôt ce matin, l’esplanade du BBDA. Sur le terrain de sport, jonchaient des cartons de savons, de gels hydro-alcoolique, Sacs de riz, cache-nez, et lave mains. De façon spontanée, les promoteurs culturels se sont réunis autour de leur plateforme pour manifester leur solidarité aux acteurs culturels qui vivent des moments pénibles suite à cette pandémie. Dans son exercice favori, le promoteur des OUISTITI D’Or Salif Sanfo a pris la parole en déclinant modestement l’objet de leur présence au BBDA et surtout, la portée significative de leur geste.

Certes, le secteur le plus touché par les décisions prises dû à la Covid-19 est la culture et tous ses corollaires. Mais ce n’est pas pour autant que les acteurs et promoteurs culturels vont se lamenter.  Le porte-parole de cette délégation Soré Salfo des Kundé a davantage précisé la portée de leur geste. « Nous avons fait ce don au BBDA, afin qu’à travers cette structure, les acteurs qui sont dans le besoin puissent en bénéficier.  Le BBDA est mieux placé pour le dispatching. Nous profitons également de votre micro pour demander à tout le monde de respecter les gestes barrières afin qu’ensemble, nous essayons de lutter contre la maladie et booster la Covid-19 hors du Burkina» réaffirme Jah Press.

A la suite du message du Commissaire général des Kundé, le Directeur du BBDA, Wahabou Bara n’a pas caché sa satisfaction : « C’est un sentiment de joie qui m’anime en ce moment. Les promoteurs culturels qui travaillent régulièrement avec la matière première constituée des créateurs, puissent illustrer cette solidarité agissante en venant au niveau de la faitière qu’est le BBDA, c’est vraiment salutaire.  Nous ne pouvons que glorifier cette solidarité. Avec nos services, nous allons veiller à ce que ces dons arrivent aux plus vulnérables. Il y a trois types de bénéficiaires ; les salles de spectacle qui seront équipées des lave-mains et gels hydro-alcoolique. Les personnes vivantes avec le handicap représenté par Ali Ponré 1er et les membres les plus vulnérables au niveau du BBDA. Depuis 2016, nous avons mis en place un Fonds d’Aide aux Membres Agées, sans toutefois déterminer la clé de répartition ici, nous verrons qui sont les prioritaires »

“…Nous ne pouvons que glorifier cette solidarité. Avec nos services, nous allons veiller à ce que ces dons arrivent aux plus vulnérables” Wahabou Bara, DG du BBDA

En procédant à la remise symbolique des dons constitués de : Sacs de Riz, Cache-nez, lave-mains, savons, gels hydro-alcoolique, les promoteurs culturels restent très optimistes quant la fin imminente de cette pandémie au Burkina Faso et dans le monde.

Hervé David HONLA

 

 

Est-ce que les KUNDE auront lieu cette année ? Questions à Jah Press

Quel peut être le préjudice d’une cérémonie comme les KUNDE suite aux suspensions des activités culturelles dues à la COVID-19 ?

Franchement, nous n’avons pas encore finit d’évaluer. Nous sommes en cours. D’abord; il y a eu trois conférences de presse, Paris, Ouagadougou et Abidjan. Il y a quelques artistes sur le plan international que nous avions déjà contactés

Aviez-vous engagé déjà certaines dépenses ?

Bien-sûr ! Il y a surtout des artistes à l’étranger avec qui, on avait déjà signé des contrats. Quand on verra le bout du tunnel, nous serons encore mieux fixés.

Est-ce que les KUNDE auront lieu cette année ?

Huuumm ! On regarde…on ne voit pas encore le bout du tunnel ! C’était pourtant la vingtième édition et les chiffres corroboraient: 20 ans et 2020… on réfléchit !

Le Budget des KUNDE s’élève à combien ?

Nous tournons autour de 200 millions.

 

H.D.H

Les plus lus

To Top