Ladies

Les JCFA ont baissé les rideaux de la 6è édition

Coris bank tend la main aux femmes

La 6è édition de la Journée Cinématographique de la Femme Africaine de l’image (JCFA) qui s’est tenue du 2 au 7 mars 2020 à Ouagadougou sous le thème «Cinéma, genre et lutte contre les violences faites aux femmes» a baissé les rideaux le 7 mars 2020 dans une ambiance singulière. Le Délégué général du FESPACO, Ardiouma SOMA a évoqué l’épineuse question de financement de l’évènement mais a tout de même été optimiste quant à l’avenir du cinéma africain porté par les Femmes.  Néanmoins, la satisfaction majeure est à mettre au compte de l’entreprise bancaire Coris Bank. Elle a affirmé  que l’Union Nationale des Femmes de l’Image du Burkina Faso, était éligible mais qu’elles devaient, au préalable  remplir certaines conditions.

Selon Ardiouma Soma, le Délégué général du FESPACO, le projet des «Journées Cinématographiques de la femme africaine de l’image » répond à la vision de faire du FESPACO un festival de son temps, plus représentatif et plus visible par des actions planifiées. «L’initiative de créer cet espace destiné à la femme africaine de l’image est de donner à la professionnelle africaine de l’image, toute sa place dans l’industrie cinématographique et audiovisuelle africaine », a-t-il affirmé.

Au regard de la thématique de cette année, il était important d’en parler et de discuter afin de trouver des solutions. Le cinéma en soi, peut apporter sa contribution pour faire connaitre les violences faites aux femmes mais aussi sensibiliser et contribuer au plaidoyer.

Le Délégué Général du FESPACO Ardiouma Soma

«Les JCFA sont une opportunité que l’on donne aux femmes de pouvoir s’exprimer entre elles », explique Suzanne Kourouma/Sanou membre du comité d’organisation des JCFA et secrétaire générale de l’Union Nationale des Femmes Professionnelles de l’Image du Burkina. Une trentaine de films ont été projetés durant ces journées avec en toile de fond, des séances débats sur le sujet.

Des attestations ont été remises aux femmes des différents corps de métiers

Carole Ngono

Les plus lus

To Top