Entretien avec

«Le cachet est passé de 300 000 à 400 000 F CFA en live» Thierry Millogo (Président du CNO de la SNC Bobo 2020)

Floby, artiste invité à l’ouverture

Les préparatifs de la 20è édition de la Semaine Nationale de la Culture vont bon train, à en croire les réunions du comité national d’organisation qui se multiplient du côté de Bobo-Dioulasso. A cet effet, votre magazine a reçu en exclusivité le Président du Comité National d’Organisation, Thierry Millogo qui nous livre, les points saillants de cette édition qui aura lieu du 28 mars au 4 avril 2020. Entretien réalisé le 6 mars 2020.

1- A 22 jours du lancement des hostilités, où est-ce le comité d’organisation en est?

Bonjour Monsieur Honla. Le comité d’organisation s’active pour être dans les délais dans l’organisation de la biennale. Tout le monde est mobilisé et le travail avance très bien dans la bonne ambiance sans pression ni stress.

2- “Diversité culturelle, ferment de l’unité nationale” qu’est ce qui a prévalu le choix de ce thème?

Nous sommes à un moment historique et important de l’histoire de notre pays où notre vivre ensemble, notre cohésion sociale sont fortement ébranlés. La richesse et la diversité culturelle de notre pays sont un ensemble d’éléments, un ensemble d’atouts pouvant fortement contribuer à consolider notre unité nationale. Les pays où le peuple s’appuie sur sa culture pour vivre et se développer sont des pays unis et stables.

“Le comité d’organisation est déjà prêt. Tout va bien se passer et dans les délais”

3- On annonce plusieurs réajustements et innovations lors de cette 20ème édition. Quels seront les grands changements?

Pendant 19 éditions, les choses ont toujours été faites de la même manière ; pour avoir un résultat différent il faut faire les choses différemment. Les innovations vont porter sur :

  • Les améliorations des conditions de logement des artistes et aucun artiste ne dormira dans une école
  • Les conditions de transport des artistes vont changer, ils seront convoyés par des bus loués et dans le meilleur des conditions de voyage
  • Le village des communautés va être déplacé dans l’aire de la foire : la SNC n’est pas une fête d’une partie des communautés entre elles, c’est une fête des communautés avec le reste de la grande communauté et cette grande communauté se retrouve sur l’aire de la foire

4- Le retour des compétitions dans les phases finales au GPNAL font également parti des innovations. Pourquoi avoir reconduit cette activité?

Le retour des compétitions au GPNAL est une recommandation des états généraux qui se sont tenus il y’a un an. Personnellement je n’étais pas favorable à ce retour. Nos danses traditionnelles en général ne peuvent être évaluées ni mises en compétitions. C’est comme si on créait une compétition entre les différentes composantes de notre société ce qui peut à un moment donné mettre en mal notre cohésion sociale parce que les vainqueurs peuvent penser qu’ils sont supérieurs aux autres surtout si c’est toujours les mêmes.

Mais il ne s’agit plus cette année d’évaluer nos danses traditionnelles mais les danses inspirées de nos traditions.

La cérémonie d’ouverture se déroulera au stade Sangoulé LAMIZANA et …

5- La question de la lourdeur administrative se pose toujours lors des évènements organisés par le MCAT. Quelles sont les mesures que vous avez prises pour alléger les services dans les différentes commissions?

Tous les techniciens du MCAT (Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme) sont sensibilisés et mobilisés pour la réussite totale de la manifestation. Le Ministre personnellement y veille. L’équipe est motivée et le travail avance très bien. Les commissions ont commencé à fonctionner correctement et les petits décalages constatés sont toute suite corrigés pour faciliter le travail à tous. Nous avons les meilleures commissions pour gagner le pari

…la clôture à la maison de la culture Ansleme Titianma SANON.

 6- La cérémonie d’ouverture fait souvent couler beaucoup d’encre et de salive. Où se dérouleront les cérémonies d’ouverture et de clôture?

La cérémonie d’ouverture se déroulera au stade Sangoulé LAMIZANA et la clôture à la maison de la culture Ansleme Titianma SANON.

7- A-t-on déjà une idée des guest stars invités à la SNC 2020?

Cette année l’animation de la cérémonie d’ouverture sera faites par nos artistes, les stars de la musique burkinabè seront les animateurs de cette cérémonie, par exemple Floby.

“les stars de la musique burkinabè seront les animateurs de cette cérémonie, par exemple Floby”

8- la question du cachet des artistes avait été annoncée à la hausse lors de cette édition. Est-ce que la décision est confirmée ?

Oui, le cachet va connaitre une augmentation cette année. A ce titre  par exemple les vedettes de la chanson moderne qui font du live avec leurs musiciens le cachet est passé de 300 000 FCFA à 400 000 FCFA.

9- Quels sont le nombre d’artistes que vous attendez cette année à la SNC ?

Nous attendons entre 2000 à 2500 artistes

10- La foire de la SNC est réputée être un véritable grenier où l’on trouve toute sorte de produits dans un capharnaüm total. Quelles mesures ont été prises pour mettre en exerce d’abord les produits issus de l’artisanat burkinabè?

De l’amélioration sera faite  dans la visibilité des produits issus du travail de nos artisans. Les artisans au moment de leurs inscriptions doivent signaler qu’ils sont des artisans afin que nous prenions des dispositions pour faciliter leur installation et visibilité. Quand ils ne déclarent pas qu’ils sont artisans cela pose problème et on a du mal à les retrouver dans l’aire de la foire

“Nous attendons entre 2000 à 2500 artistes”

11- le Logo officiel de la SNC, ni de la SNC 2020 n’est pas disponible. Cela pose un problème de délai. Est-ce que le comité d’organisation sera-t-il prêt financièrement en temps et en heure pour cette 20ème édition?

Le comité d’organisation est déjà prêt. Tout va bien se passer et dans les délais

12- Quel est le budget qui a été alloué à cette édition?

750 millions (500 millions sur le budget national et 250 millions à rechercher au niveau partenariat et sponsors)

13- le Mali est pays invité d’honneur et la Côte d’Ivoire annonce sa participation. Que viendront-ils concrètement faire?

Ils viendront célébrer et vivre en communion avec leurs frères du Burkina la semaine nationale de la culture. Le mali, la Côte d’Ivoire et le Burkina sont des pays frères dans tous les sens.

Propos recueillis par Hervé David HONLA

Les plus lus

To Top