Ladies

IBK : «8mars» pendant le 8 mars

Clin d’œil aux Femmes

La guitare basse qu’elle embrasse jalousement n’est pas simple shooting pour son single. Bien au contraire ; cet instrument joue un rôle prépondérant dans cette mélodie moderne d’inspiration traditionnelle puisée dans le folklore moaga profond.

Sans surprise, c’est IBK dans sa version identitaire où sa voix douce et lente s’arrime cette fois-ci avec une justesse vocale dédiée à la Journée Internationale de la femme.

La sortie officielle de ce single est naturellement prévue pour le 8 mars prochain dans toutes les plateformes de téléchargement. L’obstination associée au dévouement de cette Femme patriote, lui a valu beaucoup de considérations dans le milieu du showbiz burkinabè. Contre vents et marées, elle a su imposer sa marque et surtout circonscrire son territoire. En artiste musicienne très avisée, elle a su encaisser et surtout broyer tous les requins du secteur qui ont tenté de s’ériger sur son passage.

Sortie officielle, prévue pour le 8 mars 2020

Auréolée d’un KUNDE en 2019 (celui le plus médiatisé au côté de Bibich Sérénité), IBK  a bourlingué sur tous les continents à la faveur des scènes laborieuses et des échanges artistiques. Qui mieux pourrait parler de la femme, que cette conceptrice de «Toucher le ventre » ? Ce tube met donc en exergue, toutes les facettes du folklore du plateau central burkinabè. Rythme warba avec  castagnettes, piano, solo et surtout basse ont été distinctement exploités dans ce single  qui lui fera franchir encore un palier supérieur dans cette industrie musicale burkinabè en quête de stabilité.

Tout le mal qu’on pourrait lui souhaiter, c’est que ce tube connaisse le même raz-de-marée que «Toucher le ventre »

Hervé David HONLA

 

Les plus lus

To Top