Ladies

Nana Bibata chez le Ministre SANGO

27 album pour une icone de la SNC

  • Le Ministre : « Vous avez combien d’album ? »
  • Nana Bibata : «27 ! »
  • Le Ministre : «ça alors ! Vous réalisez combien d’album par an ? »
  • Nana Bibata (rires) «ça dépend… »

 

Ce sont les premières échanges qui ont eu lieu ce matin entre la vedette de la musique traditionnelle burkinabè, Nana Bibata et le Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim SANGO.

En effet, à la suite du lancement  le 6 février 2020 à Ouagadougou, de son 27e album, la promotrice de la Nuit d’Hommage aux Chefs Coutumiers a tenu à rencontrer son Ministre pour lui offrir sa 27è œuvre, intitulée « Yeel Somdé », qui signifie en français «Le bienfait» et composé de dix titres.

Aussitôt reçu des mains de la cantatrice, le Ministre s’est précipité sur son ordinateur pour introduire le CD, séance tenante. C’est le tube «Yaaba » qui jouait en fond sonore tandis le Ministre prenait les nouvelles de celle qui aura raflé toutes les premiers des catégories en dansent et musique traditionnelles au GPNAL de la Semaine Nationale de la Culture.

Il serait convenable aujourd’hui que cette vedette soit surclassée voir hisser au rang de guest star lors des évènements tels que la SNC, le FESPACO ou encore le SIAO. «Elle n’a plus besoin de participer à des concours». Affirment certains.

Une fierté nationale qui reste toujours au sommet de son art avec cet album de dix titres. Nana Bibata a même innové cette fois-ci,  en introduisant d’autres saveurs musicales dans cet album. De la salsa, de la musique urbaine, des collaboration avec Dicko et Johnem etc. Un choix donc l’objectif premier vise à moderniser sa musique tout gardant cette colonne vertébrale puisée dans le folklore local.

De grandes scènes nationales et internationales se peaufinent à l’horizon et le Ministre Sango entend suivre de très près son parcours qui est loin de s’estomper.

 Hervé David HONLA

Les plus lus

To Top