Live

Femi Kuti, Baaba Maal, Habib Koité, Kandy Guira… Jazz à Ouaga 2020 ?

Ouagadougou croise les doigts

La 28è édition de Jazz à Ouaga qui aura lieu du 29 mai au 06 juin 2020 à Ouagadougou s’annonce, coruscante.  Le comité d’organisation a donné ce matin 8 février 2020 à l’Institut Français de Ouagadougou, sa première conférence de presse. L’objectif était d’annoncer le changement de date mais surtout de murmurer déjà dans les oreilles des journalistes, le plateau musical de cette édition, dont on annonce assez spécial.

Jazz à Ouaga: Du 29 mai au 06 juin

Les puristes du Jazz sont unanimes à dire que le succès de cette musique dans le monde émane de son homogénéité et de ses origines afro-américaines. La prépondérance de l’improvisation associée au traitement particulier des sonorités instrumentales ou vocales fait de cette musique, un genre unique et atypique dans le monde. Depuis donc 1992, date de sa création, l’association Jazz à Ouaga offre chaque année au public ouagalais et Bobolais entre avril-mai, une programmation très syncrétique avec des artistes de renommées mondiales.  Entre spectacles officiels (IN) et les spectacles de coulisses (OFF), des rencontres musicales se consolident au sein d’un village qui se créé pendant le festival. Au-delà de la dimension spectacle, Jazz à Ouaga offre également l’opportunité des formations tant sur le plan technique que musical. Les jeunes talents  bénéficient aussi d’une attention particulière grâce au concept « Jazz Performance» qui revient cette année sous une autre forme.

La présence de Femi Kuti au Faso, sera une aubaine pour de nombreux musiciens burkinabè

Reconnu grâce à son foisonnement culturel, Jazz à Ouaga, fait partie des illustres festivals burkinabè qui magnifient à juste  titre, l’intégration des traditions. Ce métissage musical sera davantage conjugué lors de cette 28è édition qui connaîtra un changement significatif des dates. Grâce au calendrier lunaire qui subit par moment des mutations, l’édition 2020 aura lieu du 29 mai au 06 juin à l’Institut Français de Ouagadougou sous le thème «Jazz, Paix et Cohésion sociale». Présent sur le panel, le Directeur général de l’Institut Français Patrick Hauguel a encore une fois de plus, témoigné et confirmé toute la collaboration technique, logistique et humaine de son institution avant et pendant le festival. 

L’institut Français, à travers le directeur de Ouagadougou, Patrick Hauguel est toujours aux côtés de l’Association Jazz à Ouaga

Selon Abdoulaye Diallo, Président de l’Association Jazz à Ouaga : «Ce changement de date est uniquement relatif au calendrier lunaire et cela, nous l’avouons, est à notre faveur. Car la plupart des artistes invités sont aptes à venir à Ouagadougou à cette période»

C’est donc avec stupéfaction que les journalistes ont suivi attentivement, Anselme Sawadogo (Secrétaire de l’association) énoncer en exclusivité les quinze célébrités musicales qui sont annoncées dans la capitale avec quelques  réserves. Des noms comme l’immense nigérian Femi Kuti (Fils de Fela). C’est lui qui détient le record Guinness de la note la plus longue  jouée sur un saxophone avec une performance de 51 min 35 secondes en mai 2017. Le sénégalais Baaba Maal, celui qui a participé à la création de la bande originale du film à succès «Black Panther». Le malien Habib Koité lauréat du Prix Rfi en 1993. Ou encore la burkinabè Kandy Guira qui explose en ce moment les audiences à travers le monde. Elle a collaboré avec des grands noms de la musique tels que ; Manu Dibango, Chaick Tidiane Seck et Oumou Sangaré. Des artistes de réputations mondiales saisiront également cette occasion pour présenter leur nouvel opus. A l’instar du béninois  John Arcadius ou encore du double détenteur du Kunde d’Or, le Burkinabè Bil Aka Kora dont son prochain album est attendu avec impatience. La coopération américaine compte également cette année, participer avec la présence d’un groupe américain au Festival. «Mais tout dépendra des «Twittes» de Donald Trump» ironise Abdoulaye Diallo.

Bil Aka Kora présentera son nouvel album lors de ce festival. Tandis que…

L’une des innovations de ce festival, c’est aussi cette nouvelle formule du concours «Jazz Performance» qui est lancé jusqu’au 20 mars 2020. Les postulants devront fournir via l’adresse de l’association Jazz à Ouaga quelques documents afin d’y participer. Ils donneront des spectacles avant le lancement du festival face à un jury. Les trois premiers seront cooptés pour participer au Festival Jazz à Ouaga du 29 mai au 06 juin dans les spectacles IN.

…Kandy Guira renouera enfin avec son public dans son pays

Certes, malgré la notoriété et la constance de ce festival depuis une trentaine d’année, et grâce à l’assistance étroite de l’Institut Français depuis la première édition, Jazz à Ouaga éprouve  encore de nombreuses difficultés tant financières que logistiques. «Nous avons dans nos tiroirs un éloquent projet baptisé Jazz House. Mais sans mécènes, ni partenaires on n’arrive pas à le faire fonctionner » renchérit Abdoulaye Diallo.

“Nous avons dans nos tiroirs un éloquent projet baptisé Jazz House” affirme Abdoulaye Diallo

Tout compte fait, ces différents bénévoles de l’Association Jazz à Ouaga donnent rendez-vous au public burkinabè du 29 mai au 06 juin 2020 pour la 28è édition.

Hervé David HONLA

Les plus lus

To Top