Tapis Rouge

SOTIGUI AWARDS 2019, cap sur Paris en 2020

«En quatre éditions seulement !»

C’était une pléiade d’acteurs africains et de la diaspora qui avait foulé la capitale burkinabè le 30 novembre 2019 à la faveur de la quatrième édition des SOTIGUI AWARDS. C’est l’acteur Jimmy Jean-Louis qui succède à Abdelmonem Chouyet sur le podium du SOTIGUI D’Or.

 

La prestigieuse salle Canal Olympia a été le théâtre de cette quatrième édition des SOTIGUI AWARDS dédiée aux acteurs comédiens africains et de la diaspora. Ils venaient des quatre coins du globe. Trente-neuf (39) acteurs ont été nominés dans 16 catégories des SOTIGUI AWARDS 2019. En plus du trophée convoité, l’académie des Sotigui Awards a décerné une vingtaine d’autres prix. Elle a également rendu hommage à des acteurs du 7e art, vivants et disparus.

C’est le film « Desrances» d’Apolline Traoré qui a été une fois de plus à l’honneur. Son acteur vedette, Jimmy Jean-Louis, qui est monté sur la plus haute marche du podium. Il est donc depuis novembre 2019 officiellement, le meilleur acteur du cinéma africain et de sa diaspora. C’est la prestigieuse distinction que les acteurs africains et de la diaspora convoite depuis déjà quatre ans. Ce qui surprend plus d’un. «Comment en quatre éditions seulement, cette cérémonie rassemble autant d’acteurs partout dans le monde» s’interroge Alphonse BRUNO, journaliste Belge.

En effet, les SOTIGUI AWARDS contribuent à la reconnaissance et la valorisation du métier des acteurs comédiens du cinéma africain et de la diaspora. C’est pour cette raison, qu’ils affluent chaque année au Burkina Faso. C’est un véritable ballet des comédiens qu’on assiste en période de novembre à l’aéroport international de Ouagadougou.

 

Une ambiance BCBG

Pour cette 4ème édition, beaucoup d’innovation ont été apportées. La prise en compte des séries télévisuelles, avec trois prix qui ont été décernés dans cette catégorie. La création d’un prix spécial décerné à un acteur de la filière cinéma et audiovisuelle. Et surtout la mise en ligne de l’application Mov’up qui est non seulement une plateforme de promotion des acteurs comédiens de cinéma, mais aussi de tous les corps de métier. Mov’up a d’ailleurs été l’attraction principale de cette édition. C’est un système de réseautage très puissant, premier du genre dans le monde.

Aujourd’hui, tout le monde est unanime à dire que, la cérémonie des Sotigui Awards est une distinction qui contribue amplement à la reconnaissance et la valorisation du métier des acteurs comédiens du cinéma africain et de la diaspora. Voilà enfin une plateforme d’échanges, de discussion et de partage qui leur est dédiée. C’est l’émotion et surtout l’ambiance bonne enfant qui a prévalu à cette quatrième édition.

En remportant les deux trophées ; celui du meilleur acteur de la diaspora et le Sotigui d’or,  Jimmy Jean-Louis est au firmament de son art. Cet acteur originaire d’Haïti a décroché l’or pour avoir surtout incarné le rôle principal dans le long métrage « Desrances », réalisé par Apolline Traoré. Après son sacre, l’acteur haïtien Jimmy Jean-Louis n’a pas caché sa joie et surtout ; il a tenu à remercier sa réalisatrice Apolline Traoré. Il a avoué être surpris de repartir avec deux Awards. En tant qu’Haïtien, c’est un honneur pour lui de reprendre contact avec ses racines. Il dit espérer pouvoir revenir très souvent, non pas uniquement au Burkina Faso, mais aussi dans le reste de l’Afrique pour continuer à faire des films. «…Le futur nous appartient, le futur du cinéma est en Afrique et il faut qu’on continue à faire des projets, des sujets sur nous-mêmes, de nous-mêmes, et qu’on continue à éduquer le monde de par le cinéma… » a-t-il affirmé. Le film « Desrances » a aussi remporté le Sotigui du meilleur jeune acteur africain, avec Jemima Naomi Nemlin.

Abdoulaye Koumboudri meilleur acteur Burkinabè

Cette 4e édition a aussi connu les 28 et 29 novembre 2019 à l’institut français de Ouagadougou, des rencontres de master-class, des panels et des projections de films. . Des projections et des panels ont également eu lieu. Le Burkina Faso n’est pas resté à la touche à cette édition : Abdoulaye Komboudri a reçu le Sotigui du meilleur Acteur de l’Afrique de l’Ouest, pour son rôle dans le long métrage fiction « Duga, LES CHAROGNARDS » d’Abdoulaye Dao et d’Hervé Eric Lingani. Le Sotigui du Public burkinabè a été décerné à Viviane Yanogo, pour son rôle dans le long métrage «La folie du millionnaire» du réalisateur Oumar Dagnon. O Gust Kutu a reçu le Sotigui de la meilleure interprétation masculine burkinabè, pour son rôle dans le long métrage «Le bonnet de Modibo» de Boubacar Traoré. Le Sotigui de la meilleure Interprétation féminine burkinabè,  dans le long métrage « La république des corrompus », de Salam Zampaligré est revenu à Mariam Cristal Traoré.

Une édition qui a été riche en son et surtout en lumière. Pour certains invités, ils se croyaient dans une cuvette de strasse et paillettes où la beauté se conjuguait avec élégance et galanterie.

Dans le souci de rendre cette édition plus itinérante, la cinquième édition des SOTIGUI AWARD se tiendra à Paris en 2020. Foi du Promoteur de cet évènement Kevin Moné.

 

Le palmarès

👉SOTIGUI de la meilleure interprétation masculine africaine série TV, Dahier Oupoh, pour son rôle dans la série TV « Ma grande famille » de Akissi Delta

👉SOTIGUI de la meilleure interprétation féminine burkinabè, Mariam Cristal Traoré, pour son rôle dans le long métrage fiction « La république des corrompus » de Salam Zampaligré.

👉SOTIGUI de la meilleure interprétation masculine burkinabè, O Gust Kutu, pour son rôle dans le long métrage fiction « Le bonnet de Modibo » de Boubacar Diallo.

👉SOTIGUI du meilleur espoir africain, Nalini Aubeeluck, pour son rôle dans le long métrage fiction « The comeback » de Sharvan Anenden.

👉SOTIGUI de la meilleure interprétation féminine africaine série TV, Christiane Dumont, pour son rôle dans la série TV « Sakho et Mangane » de Jean Luc Heberlot Hubert Ndao Toumani Sangaré.

👉 SOTIGUI du meilleur espoir africain série TV, Ali Cissé, pour son rôle dans la série TV « Invisibles » de Alex Ogou.

👉SOTIGUI du meilleur acteur de l’Afrique du Nord, Mohamed Rzine, pour son rôle dans le long métrage fiction « Cri de l’âme » de Eljaouhary Abdelilah.

👉SOTIGUI du meilleur acteur Nigéria/Ghana, Geneviève Nnaji, pour son rôle dans le long métrage fiction « Lion Heart » de Geneviève Nnaji.

👉SOTIGUI du meilleur acteur de l’Afrique de l’Est, Amina Mohamed Ali, pour son rôle dans le long métrage fiction « Dha Linyaro la jeunesse » de Lula Ismail.

👉SOTIGUI du meilleur acteur de l’Afrique Centrale, Emil Abossolo Mbo, pour son rôle dans le long métrage fiction « Miraculous Weapons (Les armes miraculeuses) » de Jean-Pierre Bekolo.

👉SOTIGUI du meilleur plus jeune acteur africain, Jemima Naomi Nemlin, pour son rôle dans le long métrage fiction « Desrances » de Apolline Traoré.

👉SOTIGUI du meilleur acteur de la diaspora, Jimmy Jean Louis, pour son rôle dans le long métrage fiction « Desrances » de Apolline Traoré.

👉 SOTIGUI du meilleur acteur de l’Afrique de l’Ouest, Abdoulaye Komboudri, pour son rôle dans le long métrage fiction « Duga, les charognards » de Abdoulaye Dao et de Hervé Eric Lingani.

👉SOTIGUI du meilleur acteur de l’Afrique Australe, Adriano Visagie, pour son rôle dans le long métrage fiction « Salute ! » de Philippe Talavera.

👉SOTIGUI D’OR 2019, Jimmy Jean Louis, pour son rôle dans le long métrage fiction «Desrances» de Apolline Traoré.

Hervé David HONLA

 

Les plus lus

To Top