Regards

CINEMA : L’ABCA joue la carte de la formation

Après quinze (15) mois d’exécutions du projet «Tour Anime Faso 2 », l’Association Burkinabè de Cinéma d’Animation (ABCA) marque une halte et fait le bilan. La vie de la jeune structure et les résultats de ce projet était en effet au cœur d’une conférence de presse ce mercredi 27 novembre 2019 à Shamar Empire sise au quartier Ouaga 2000.  

Serge PITROIPA (au Micro), président de l’ABCA,

«Tour Anime Faso 2», pour un secteur du film d’animation plus dynamique

L’Association Burkinabè de Cinéma d’Animation (ABCA) est une organisation à but non lucratif. Elle a été créée en 2009 avec pour mission de promouvoir le cinéma d’animation au Burkina Faso.  C’est dans ce cadre qu’elle a initié « Tour Anime Faso 2 » en vue d’apporter sa contribution dans le développement du film d’animation.

Débuté en juillet 2018, « Tout Anime Faso2 » a pris fin en octobre dernier. Et ce sont au total cinquante (50) jeunes de l’espace UEMOA qui ont été formé à l’occasion dont 30 Burkinabè. Les régions concernées étaient la Boucle du Mouhoun, le Centre, le Centre-Ouest et les Hauts-Bassins.

La réalisation de dessin animé numérique était au cœur des séances de formations. Selon Serge PITROIPA, président de l’ABCA, « Le projet vise à dynamiser le secteur du film d’animation et arts associés dans l’Espace UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine) ».

Du 07 août au 06 septembre 2018, dix (10) jeunes de l’UEMOA avaient bénéficiés d’une formation professionnelle en dessin animé numérique au siège de l’Association Burkinabè du Cinéma d’Animation (ABCA) dans la Capital du Cinéma africain (Ouagadougou).

Grâce à « Tour Anime Faso 2 », le cinéma d’animation peut espérer un avenir radieux en Afrique de l’Ouest.

Serge Magloire DABIRA

 

Les plus lus

To Top