Regards

L’autre casquette d’Ildevert Méda

«A LA CROISÉE DE NOS RÊVES»

«Quelqu’un avait annoncé depuis dix ans que j’écrirais…» dixit Ildevert Méda. La prophétie c’est alors réalisé. L’acteur de cinéma vient de mettre sur le marché une œuvre littéraire baptisée «A la croisée de nos rêves ».

Ildevert MEDA, auteur de l’ouvrage

Ildevert Meda, comédien burkinabè, a joué dans plusieurs films, dont certains ont été retenus au Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO). Mais depuis un certain temps, le metteur en scène et dramaturge s’est lancé dans la littérature. Sa toute dernière trouvaille, «A la croisée de nos rêves» a été présentée aux médias hier vendredi 22 novembre, en marge de la Foire Internationale du Livre de Ouagadougou (FILO).

«L’écriture, c’est devenu une passion, … ça commence à me prendre un peu la tête il faut le reconnaitre mais ne saurait prendre le dessus sur mon métier… » Affirme-t-il.

« A la croisée de nos rêves » retrace le concept de la subjectivité de l’interprétation et de l’imagination. « Je ne me rappelle plus de ce qui est dit là-dedans. J’ai joué ma partition, c’est aux lecteurs de jouer les leurs… » A-t-il laissé entendre. C’est donc une invite à visiter l’œuvre, raison pour laquelle l’auteur au cours de sa présentation refuse de rentrer dans le contenu.

 Il esquisse tout de même quelques éléments concernant le sujet traité, la grève de la faim. Le sujet grève de la faim est selon lui, inspiré d’un projet international «Hunger For Trade» dans lequel il a travaillé avec des collaborateurs Allemand. «Au cours de ce projet nous avons alerté sur le benga bio (haricot naturel) qui s’est retrouvé transformé et amélioré dans des laboratoires ». L’ouvrage alerte en effet sur les effets pervers des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Cette nouvelle trouvaille présage déjà de bons augures. Au cours sa dédicace le premier livre a été vendu à 25 000 F CFA. Mais le prix ordinaire du livre restera 4000 F CFA.

Magloire Serge DABIRA

Les plus lus

To Top