Ladies

Avec sa «Bague d’abord», TANYA dompte le Dubai Mall !

Un single qui ouvrira d’autres portes

Après «dôdô» sortie en juin 2018 et «n’dolé» en 2019, l’artiste musicienne TANYA revient sur la scène musicale avec un nouveau single baptisé «Ma bague d’abord». Ce 3ème single de l’artiste a été présenté officiellement aux mélomanes hier jeudi 21 novembre dans le cadre enchanteur du bar dancing Dubaï Mall, sise au quartier Gounghin de Ouagadougou.

Après ce troisième single, c’est l’album

 Une YEMI ALADE en devenir !

 «De nos jours il n’est pas rare de voir des couples vivres librement sans mariage… Seulement, cet état de fait met parfois la femme en danger car elles peuvent se trouver seules… » C’est la conviction de TANYA. Laquelle conviction l’a poussé à coucher sur papier ces quelques lignes qui ont par la suite pris forme pour donner cette musique qui éveille et conscientise.

La présentation du single n’a duré que quelques minutes, mais à voir l’extase dans la salle, les férus de la culture n’ont certainement pas regretté leur déplacement au Dubai Mall ce jeudi.

Avec ses envolées lyriques, la jeune artiste a insufflé un bonheur désaltérant aux mélomanes, le temps de sa prestation.

 Son timbre vocal, parfaitement en symbiose avec l’afro pop, son style de prédilection, laisse facilement déguster les belles mélodies sorties de ses tripes et sérieusement concoctées depuis les tréfonds de son CINKASSE natal (ville frontière entre le Togo et le Burkina Faso).

« Ma bague d’abord» n’était donc pas un ballon d’essai mais la confirmation d’un savoir-faire de l’artiste musicienne. Un savoir-faire déjà prouvé à travers ses deux premiers singles.

S’il est vrai que la forme maintient le fond en l’état, les mélodies de «Ma bague d’abord» maintiennent le contenu de cette chanson en exergue. TANYA, visiblement timide, à l’étoffe d’une grande star.  C’est une YEMI ALADE en devenir.  La maîtrise de la scène reste cependant à parfaire mais augure déjà de bons présages.

Il sera également malhonnête de faire fi du retard accusé pour le démarrage effectif de la présentation de ce single. Il faudrait que les organisateurs de spectacles et leurs artistes apprennent à mieux respecter les professionnels des médias.

Ça y va de leur intérêt mais également de leur professionnalisme ! Cela dénote du respect qu’ils donnent à leur métier mais aussi et surtout aux journalistes invités pour la circonstance qui ont le pouvoir de donner de la visibilité à la cérémonie tout comme la ternir.

Annoncer pour 21h, c’est finalement à 23h 30mn que l’animateur du jour, Jacky-El-Feno, annonce l’artiste. Deux heures et demie d’attente pour une prestation d’un titre, c’est un retard tout de même ahurissant.

Magloire Serge DABIRA

 

Les plus lus

To Top