Tapis Rouge

Sotigui Awards 4: Adianaga Akouabou s’exprime

«Nous avons élargi les prix cette année»

 

 Plus que quelques jours et la 4e édition des Sotigui Awards ouvrira ses portes dans la capitale du cinéma africain Ouagadougou. Plusieurs acteurs comédiens du cinéma veront leurs mérites reconnus à travers des remises de trophées. En attendant ce jour votre magazine culturel OxygenMag.Info a rencontré pour vous Adianaga Akouabou A. François, chef de département Festival au FESPACO, commissaire chargé de la sélection au niveau des Sotigui Awards.

“Les rapports entre les Sotigui et le Fespaco sont très étroits”affirme Adianaga Akouabou

 

 Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis François Akouabou Adianaga, commissaire chargé de la sélection au niveau des Sotigui Awards.

Dans quel contexte sont nés les Sotigui Awards ?

Je remercie d’abord cette tribune qui nous est offerte pour présenter cette activité qui nous tient énormément à cœur. Il faut dire que depuis quatre ans nous avons commencé à l’instar des OSCARS et des CESARS à donner plus de visibilité aux acteurs comédiens du cinéma africain et de la diaspora. L’autre raison, c’est que lorsque nous avons regardé au niveau du palmarès des prix artistiques, au niveau des festivals, l’on s’est rendu compte que dans des festivals comme le FESPACO, on octroyait deux (02) prix au niveau de l’interprétation masculine et féminine et c’était tout. Sur les 150 films qui étaient projetés nous avons vu que c’était peu. Il fallait donc trouver une vitrine qui pouvait permettre à ces acteurs comédiens de s’exprimer. C’est dans ce contexte que les Sotigui Awards sont nés.

Quelle est la particularité de cette 4e édition des Sotigui Awards ?

La particularité de cette 4e édition, c’est que le prix a été élargi aux séries télévisions au lieu de se limiter aux séries de fiction long métrage comme c’était le cas aux trois premières éditions. Nous avons aussi un prix spécial qui va être décerné à un des acteurs de la filière cinématographique. Une des innovations, c’est la conférence de presse inaugurale qui a eu lieu au siège de l’UNESCO à Paris. Comme d’habitude nous aurons beaucoup d’invités.

Quels rapports entretenez-vous avec le FESPACO ?

Sotigui Awards est déjà en collaboration avec le FESPACO. Tous les logos et pages publicitaires qui annoncent les Sotigui Awards mettent le Fespaco en bonne place. A l’origine, les Sotigui Awards ont pris le FESPACO comme étant un creuset de base de données pour avancer dans le choix des acteurs comédiens. Plus nous avancions vers la deuxième édition le FESPACO était la seule base. Nous avons aussi regardé d’autres festivals en Afrique, mais aussi les sorties de films dans les salles. Aujourd’hui, les rapports entre les Sotigui et le Fespaco sont très étroits. Le Fespaco est un partenaire à temps plein Il permet aux Sotigui de visionner les films parce que c’est au FESPACO que les visionnements de films ont lieu.

Que va-t-il se passer les 28, 29, et 30 novembre prochains ?

C’est un programme qui a été concocté pour l’ensemble des cinéphiles. La cérémonie officielle de récompense aura lieu le 30 novembre du coté de canal Olympia à Ouaga 2000. En amont, nous nous sommes dit qu’il faut discuter sur des questions cinématographiques. C’est pourquoi, il y a des thèmes qui vont être débattus les 28 et 29 novembre au niveau de l’Institut Français de 8 h à 11 h sous le thème « Les Coproductions enjeux pour le développement du cinéma africain ». Ces échanges auront lieu entre des producteurs et des cinéphiles. Ce sera l’occasion pour eux de savoir comment entrer en coproduction pour aboutir à de meilleurs résultats. En marge de cela, nous aurons une formation sur l’actorat les 28 et 29 novembre. Il y a des acteurs qui viendront comme invités et nous comptons les mettre à profit pour partager l’expérience qu’ils ont. Il y aura également des projections de films.

Quels sont les sites sur lesquels les Sotigui Awards vont se dérouler?

Toutes les projections se font en partenariat avec l’Institut français. L’entrée est libre. La soirée de récompense quant à elle, aura lieu à Canal Olympia à Ouaga 2000.

Qui soutient financièrement les Sotigui Awards ?

Avant d’en arriver là, j’aimerais dire les Sotigui Awards doivent leur réussite à l’investissement personnel que l’on fait pour pouvoir arriver à un certain nombre de choses. Nous avons aussi des partenaires comme le Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme, qui nous appuie depuis la première édition et que nous remercions énormément. Il y a aussi Bravia Hotel qui accepte de prendre en charge les invités en organisant le cocktail. Nous avons l’ONATEL, des imprimeries Digit Print. Il y a des restaurants qui nous appuient aussi. Nous avons aussi une panoplie d’acteurs qui interviennent comme sponsors ou partenaires. Il y a l’UEMOA, CANAL+ qui nous ont déjà accompagné. Ces soutiens sont souvent financiers, ou sous forme d’échange de marchandises. Mais, c’est l’investissement personnel qui permet d’arriver à ces résultats.

Pour terminer…

…Notre mot de la fin c’est d’interpeller toutes ces personnes morales ou physiques dans le soutien matériel et financier de l’évènement. C’est le seul en Afrique qui récompense les acteurs comédiens du cinéma. Quand on sait ce que représente le cinéma, un pan de la culture pour la société, soutenir cette activité c’est travailler à la cohésion sociale, à renforcer la paix, travailler à cultiver cet esprit de solidarité entre les peuples. Pour ceux qui nous accompagnent déjà, c’est un grand merci. Quant à ceux qui hésitent nous leur disons que c’est un combat noble que nous menons. Nous pensons que pour le réussir véritablement, il faut que toutes ces entités soient à coté de nous pour qu’on puisse avancer.

Bessy Francois SENI

Les plus lus

To Top