Tapis Rouge

FILO 2019

La lecture et le livre au cœur des débats

La 15ème édition de la Foire Internationale du Livre de Ouagadougou aura lieu du 21 au 24 Novembre 2019 au SIAO sous le thème «Littérature et promotion de la paix et de la sécurité». En installant le 24 octobre dernier, le comité d’organisation, le Ministre Abdoul Karim Sango avait  glosé, sur le slogan de la FILO «Une nation qui lit est une nation qui gagne », en affirmant que : «Une nation qui ne lit pas est une nation qui perd».

Valentin Hervé Sanyan KAMBIRE; Vice-président du comité d’organisation, Directeur Général du livre et de la lecture publique et «Responsable Programme culture», 

Pour cette 15ème édition de tous les défis, La FILO déroulera d’entrée de jeu, son tapis rouge aux femmes. Ainsi ; Monique Ilboudou est annoncée comme invitée d’honneur, tout comme la sénégalaise Ken Bugul et la Malienne Fatou Keita. Une édition qui sera subdivisée en quatre volets : La foire proprement dite, les échanges BtoB, le Grand prix littéraire de la FILO et les olympiades littéraires. Le premier volet comportera entre autre une expo/vente et une foire expo à journaux et livres simples. Ensuite, la grande attraction sera articulée autour des conférences, tables rondes, concours de littérature, échanges avec les écrivains, séances de dédicaces d’ouvrages, ateliers d’écriture, formations en animation autour du livre. L’un des faits majeurs sera également  la 2e édition du Grand Prix littéraire de la FILO avec le roman comme genre littéraire. Et enfin  les olympiades.

Selon le Vice-président du comité d’organisation, Directeur Général du livre et de la lecture publique et «Responsable Programme culture»,  Valentin Hervé Sanyan KAMBIRE, les olympiades avaient été arrêtées pendant près de 10 ans pour faute de moyens. Pour cette édition, ces olympiades vont se dérouler en deux étapes avec la participation d’une quarantaine  d’établissements scolaires cooptés à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. La phase éliminatoire étant déjà terminée, c’est la grande finale qui est annoncée pour le 23 novembre au CENASA.

Docteur Lassina SIMPORE (milieu), SG du MCAT et Président du Comité d’Organisation

Tout en affirmant que le milieu du livre est très spécifique au Burkina Faso, le Directeur Général du Livre  estime qu’il faudrait davantage rectifier la donne à partir de la petite enfance. «C’est un état d’esprit et nous sommes en train de nous y atteler pour corriger cela. Les difficultés sont  matérielles, structurelles et surtout humaines. Dans les années antérieures, la FILO recevait l’appui de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) surtout pour les olympiades. Mais au regard de la crise financière planétaire, tout est suspendu. Il est aussi temps de s’assumer et non toujours attendre l’aide extérieure».

Cette année toute l’organisation de la FILO est supportée par l’Etat Burkinabè.  À côté de cette FILO il est prévu également des  cafés littéraires pour sensibiliser le public pour le goût de la lecture et surtout de l’écriture. Des rencontres seront organisées entre les écrivains et un public cible, notamment les élèves et étudiants, afin de mettre en lumière les jeunes écrivains qui ne sont pas connus du public.

Cette 15ème édition connaîtra également la participation des pays membres de l’UEMOA. Quatre des huit pays ont déjà répondu à l’appel et les autres ne tarderont pas. Foi de Valentin Kambiré.

Carole Ngono Kambou

Les plus lus

To Top