Regards

Promouvoir la Culture au contact des autres

La maxime des NAK

Le festival Nuits Atypiques de Koudougou (NAK) mine de rien, a été créé en 1996 au Burkina Faso à Koudougou dans le Boulkiemdé, par l’Association Benebnooma de Koudougou. Réputées pour avoir su fonder une véritable plateforme internationale de rencontres et de partages de toutes les formes d’expressions culturelles et artistiques, elles sont aujourd’hui une référence dans la sous-région, voir en Afrique subsaharienne.

Certes, les NAK possèdent un ancrage significatif dans le Boulkiemdé, mais elles sont ouvertes vers l’occident. Pour preuve, elles sont étroitement en collaboration avec les festivals « festival Mundial» de Tilburg en Hollande, et les «Nuits Atypiques de Langon » en France. C’est l’une des raisons pour laquelle, les professionnels du monde de la Culture qui foulent le sol de la cité du Cavalier Rouge, n’hésitent pas à affirmer que le festival des NAK est un trait d’union entre tous les peuples du monde. Au-delà des célébrissimes artistes Africains qui convergent chaque année, les NAK ont su admirablement bien conjugué cette fusion au profit des créateurs burkinabè. Durant 5 à 6 jours, ils partagent leur expérience et développent des projets commun. De nombreux artistes Burkinabè ont été propulsés sur des scènes internationales grâce à leur passage aux NAK.

Ainsi donc, chaque année, dans la dernière semaine du mois de novembre, les Nuits Atypiques de Koudougou se tiennent avec une effervescence populaire jamais égalée dans la province et même au-delà. Toujours dans l’optique d’améliorer le paysage culturel du Burkina Faso, les NAK ont démontré depuis plus de deux décennies, grâce à l’opiniâtreté d’un homme (Koudbi Koala), d’un groupe (Association Benebnooma), d’une population (Koudougou), d’un pays (Burkina Faso), que la Culture peut être un tremplin efficace pour le développement d’une Nation.

Les facteurs et les activités majeurs de ce festival permettent surtout à la population de communier directement avec les artistes. D’autres parts, les NAK offrent de façon concrète des échanges entre professionnels des Arts et de la Culture venant des contrées diverses et ceux des localités. Ce qui par ricochet, participe à la promotion des artistes en offrant ce cadre d’expression répondant aux normes internationales. Des espaces d’animations et cette gigantesque rue marchande sont également des attractions prisées par cette population cosmopolite qui débarquent de tous les horizons.

Cette 24ème édition prévue du 27 novembre au 1er décembre 2019 sur le thème «Diaspora et Promotion de la Culture». Les NAK c’est : 16 artistes modernes Nationaux, 4 Troupes traditionnelles et 5 Artistes Invités à l’international et plus de 15. 000 festivaliers par jour.   En plus cette édition connaîtra un cachet très particulier. Le site du festival sera le théâtre de toutes les manifestions culturelles, gastronomiques et artisanales. Il fêtera son baptême de feu pendant ce festival.

Hervé David HONLA

 

Les plus lus

To Top