Regards

CANA 1ère EDITION

UNE NUIT AU SERVICE DE LA CULTURE

La Célébration des Artistes Nationaux de l’Année (CANA) ou « LA NUIT DE LA CANA » aura lieu le 27 décembre prochain. Ce sera dans la salle NAABA KOOM de l’espace culturel DIEUDONNE sis au côté EST du SIAO à Ouagadougou. L’information a été donnée ce lundi 11 novembre 2019 par les organisateurs de l’évènement, la structure de production « E et A VISION », au cours d’une conférence de presse.

Les fruits honoreront ils la promesse des fleurs !

«La plus grande célébration des artistes nationaux de l’année 2019 aura lieux le 27 décembre prochain ». C’est du moins ce qu’a laissé entendre d’entrer de jeu les organisateurs de l’activité. 20 263 000 FCFA, tel est le budget prévu à cet effet. A moins de 45 jours de l’activité, la mobilisation financière certaine reste celle du promoteur lui-même qui s’élève à 2 026 300 FCFA. Ainsi, le reste est recouvrer est de 18 236 700 CFA soit 90% du budget prévisionnel. A la question de savoir si le rapport temps sur la mobilisation financière permettrait la tenue effective de l’évènement, Narcisse Désiré ILBOUDO PDG de « E et A VISION » reste optimiste. «Si nous n’étions pas prêts à tenir l’activité à bonne date nous n’inviterions pas la presse nationale pour l’annoncer » insistera-t-il.

La cérémonie qui se tiendra pour la première fois au pays des hommes intègres vise à galvaniser les artistes et mobiliser plus de 1000 personnes à l’occasion. Des prestations d’artistes musiciens, humoristes et remise de trophées meubleront cette activité qui se veut être la « fête de la culture » selon le PDG de E et A VISION.  L’évènement entend offrir un cadre culturel et distractif à la population afin de récompenser les cinq (5) meilleurs artistes nationaux qui ont marqué l’année dans leur domaine, promouvoir les produits des partenaires, la musique burkinabè et occuper le public le temps de l’évènement.

Ce faisant, «LA NUIT DE LA CANA» prévoit de récompenser : Le meilleur artiste de la musique de film du cinéma Burkinabè ; le meilleur artiste influent de la musique Burkinabè ; le meilleur artiste social Burkinabè ; le meilleur artiste Burkinabè ayant effectué plus de prestations internationales et le meilleur artiste Burkinabè ayant fait plus de prestations nationales.

Toutefois, cet évènement culturel s’apparente à des cérémonies de récompenses des artistes déjà bien connues des Burkinabè. Mais selon Narcisse ILBOUDO, « LA NUIT DE LA CANA accompagnera ses lauréats tout au long de l’année à travers des communications… ». Cet élément serait donc l’innovation majeure d’avec les évènements tels que les 12 PCA (les 12 personnalités culturelles de l’année) qui a lieu chaque année avec quasiment les mêmes objectifs.

Serge Magloire DABIRA

 

 

Les plus lus

To Top