Regards

NAK 2019: Parole à la diaspora

Martin N’terry sur le présidium

La 24ème édition des Nuits Atypiques de Koudougou aura lieu du 27 novembre au 1er décembre 2019 sur nouveau site des NAK. Le thème choisi cette année est «Diaspora et promotion de la culture». Qui d’autre est mieux placé pour évoquer ce thème sur le panel de cette édition, si ce n’est l’artiste emblématique Martin N’Terry ? 

Ironie du sort ; Martin N’Terry viendra au Faso avec dans ses valises son nouveau single «LE MESSAGE»,  qui commence à connaître un succès fulgurant dans la capitale. La pertinence de la thématique de cette 24ème édition des NAK ne pouvait pas le laisser indifférent. D’autant plus que la question de la Diaspora dans la promotion de la culture, se pose avec acuité au Burkina Faso. On dénombre, rien qu’aux Etats-Unis (Pays où réside l’artiste) des dizaines de milliers de burkinabè qui y séjournent paisiblement. Mais, de façon générale ; pour que l’apport de la diaspora puisse contribuer efficacement au développement culturel du Burkina Faso, le comité d’organisation des NAK estime  qu’il est urgent que des mesures soient prises pour permettre de bénéficier de leurs expertises et surtout  de leur carnet d’adresse. La question de distribution et de commercialisation de nos œuvres reste aléatoire et non conventionnelle. La direction des Industries Culturelles et Créatives  doit intégrer la diaspora dans leurs stratégies de développement. Même au sommet de l’Etat, le Gouvernement doit s’informer davantage sur les acteurs culturels de sa diaspora et créer des liens plus solides avec eux, afin de mettre en place des politiques culturelles cohérentes pour susciter leur intérêt. Mais, si chacun va faire la promotion culturelle du Burkina Faso à l’extérieur sans aucune assistance, ni conseillers culturels des ambassades, ni des ministères rattachés à la question de la diaspora et de la culture, c’est le patrimoine culturel qui perdra son authenticité.

Martin N’terry, très attendu à KOUDOUGOU

La présence donc de Martin N’Terry dans la cité du Cavalier Rouge sera très capitale. En tant que personnalités Culturelle très avisée sur la question de la diaspora, son témoignage et surtout ses suggestions seront suivies avec beaucoup d’attention. Il ne viendra pas comme un messie dans la capitale du Boulkiemdé ou comme un apôtre prêcher la bonne parole devant ces fidèles, mais surtout comme un facilitateur. Un panel qui devrait également recevoir la présence des entrepreneurs culturels burkinabè chevronnés et non des fanfarons, qui devront mieux cerner les échanges et surtout déposer au sortir de ses assises, un plan d’action  réalisable sous la diligence du Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme.

L’autre fait majeur de la présence de Martin N’Terry sur son sol, c’est la présentation très attendue de son dernier single «LE MESSAGE» qui fait couler beaucoup d’encre et de salive dans la cité. Ce tube s’arrache sur la plateforme You Tube comme des petits pains. Chacun veut s’en procurer. «Ce qui me fascine dans ce tube, c’est qu’il aborde avec dextérité, la situation nationale avec une dose de spiritualité sans sombrer dans le fatalisme» s’exprime un arrangeur burkinabè Edouard Guesbeogo.

A l’heure où la ville historique Koudougou s’apprête à recevoir plus d’un million d’âmes pour les NUITS ATYPIQUES DE KOUDOUGOU pendant 6 jours, son promoteur charismatique, Koudbi Koala et son équipe,  sont en train de mettre les petits plats sur les grands.

Hervé David HONLA

 

 

Les plus lus

To Top