Paroles d'interet

Acte 5: Message des Personnalités Culturelles burkinabè

Entre compassion et solidarité

Korariss (Artiste Musicienne.France)

Burkina Faso, mon pays ! Je pleure pour ces gens qui n’ont pas de pitié pour l’être humain. Je pleure parce que mon pays va mal. Je pleure parce que mon beau pays est en train de se détruire. Tous ensemble, levons-nous main dans la main pour dire Non au terrorisme ! Le Burkina Faso est un pays que tout le monde rêvent découvrir. C’est un pays hospitalier qui aime le vivre ensemble. Par conséquent, ce pays ne doit pas être détruit par des individus sans foi ni loi. Que Dieu bénisse le Burkina Faso. Paix et repos aux personnes disparues.

Jacky El Feno Basono (Animateur/Présentateur Télé)

Je voulais exprimer, par ce message, à mon nom propre toute ma compassion et mes condoléances aux familles endeuillées. C’est un temps très gris pour toute notre nation et la douleur est sévère. Je suis sûr que chacun de nous met les graines, petites mais essentielles pour un avenir de paix et de prospérité. Bien que la lumière des faits semble impossible, nous continuons à espérer et à imaginer un avenir meilleur. Restons unis, soudés et soyons des hommes de vision. Prions et gardons la foi. Ce temps de tempête et de vent va disparaître et faire place à un temps plus ensoleillé, où tout le parfum de l’amour, de la chaleur humaine occuperont une place de choix dans nos cœurs. Il doit en être ainsi. Vive le Burkina Faso. Vive la paix. Tous en avant pour la marche triomphale. J’aime mon pays et j’invite mes frères et sœurs à plus de retenue et faire place au discernement. Sur les réseaux sociaux, revoyons nos attitudes, nos agissements et nos commentaires à «deux balles». Un sage disait que : Si ce que tu sortiras de ta bouche va créer des bisbilles, la sagesse voudrait que tu la ferme. Où nous pensons être seuls ou en famille, les forces du mal s’y trouvent également. Attention, attention et attention ! Force aux boys des forces de défense et de sécurité, courage aux familles endeuillées et que les âmes des disparus, arrachés à notre affection brutalement reposent en paix.

 

Babcy la Réussite (Artiste musicien)

Sur cette terre, peu importe notre couleur, les larmes de la souffrance n’ont pas de couleur, elles reflètent la transparence d’un cœur qui saigne… Seigneur protège mon pays contre les forces du mal. Amen !

Soufiane Coulibaly (Directeur Général d’EBONY PROD)

L’urgence d’une union sacrée autour de la mère patrie !

N’Teny (artiste musicienne)

Même si le deuil national n’avait pas été décrété, chaque burkinabè sait ce qu’il traverse et ressent comme douleur en ces moments de turbulence. Mais je crois que c’était vraiment nécessaire. Paix aux âmes des disparus. La situation nationale est très inquiétante et crois que le terrorisme est l’affaire de tous. Nous les artistes, nous chantons en temps de paix et non en temps de guerre. Vives les Forces Armées Nationales. Vives la paix au Burkina Faso. Vive la réconciliation Nationale

Paul-Roger NIKIEMA (Angers FRANCE)

En ce temps si douloureux je présente mes condoléances à toutes les familles touchées directement ou indirectement
Mes condoléances à toute la nation entière
Que Dieu accueille toutes ces personnes décédées dans son royaume éternel
Prompt rétablissement aux blessés
Que le Seigneur apaise nos cœurs et essuie nos larmes.

Courage à nos FDS nous les soutenons et les soutiendront toujours
A nos gouvernements à nos chefs religieux et coutumiers à nos parents frères et sœurs
Il est temps de laisser nos égaux nos rancœurs nos haines et tous unions pour la patrie.
Des pays comme le Rwanda ont vécu des pires situations que nous mais ils ont su se pardonner puis se réconcilier pour leurs nation.
Nous devons suivre leur exemple pour que notre chère patrie retrouve la paix et la quiétude
Il est inutile de dormir dans les églises les mosquées ou dans des temples et oublier l’essentiel qui est le pardon et l’amour.
DONNONS LA MAIN TOUS UNIONS TOUS FRÈRES ET SŒURS POUR QUE PUISSE RÉGNER LA PAIX ET L’AMOUR DANS CE MONDE TROUBLÉ.

Awa Melone (Artiste Musicienne)

La situation se dégrade de jour en jour, la population est dans la panique, la désolation et dans l’amertume. J’invite tous les Burkinabè à la cohésion et la tolérance et surtout à respecter les mesures de sécurité. L’heure est grave, mais ensemble avec l’aide du tout puissant nous retrouverons notre Faso d’avant. Mes sincères condoléances aux familles endeuillées! Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

Propos recueillis par Hervé David HONLA

 

Les plus lus

To Top