Paroles d'interet

Message des acteurs culturels sur la Situation Natioale

Ils ont aussi et surtout leur mot à dire

Marvin Sawadogo (Expert designer)

On ira jusqu’au bout. Restons jusqu’au bout. Restons juste debout. On veut qu’on soit à genoux. Hors cette posture n’est pas Burkinabè.

 

 

 

 

 

 

 

 

Abraham Wez (Directeur de l’INAFAC)

Nous devons savoir qu’ils ne sont pas nos amis, on n’a pas de frères parmi eux. Aucun burkinabè ne doit avoir de la sympathie d’une quelconque manière à l’endroit de ces criminels! Mettons nos forces ensemble, chacun peut faire quelque chose! Sensibiliser, prier, résister, et Dieu nous donnera la victoire! Luttons pour l’avenir de notre peuple, pour que nos enfants s’en souviennent demain! Courage aux familles touchées ! Dieu bénisse le BF!

Oubda Eleizer (Technicien de son/ Responsable Hope Musik)

Rien n’efface la présence d’un être aimé… Rien ne comble l’absence et le vide laissés par sa disparition. Pourtant, une personne partie trop tôt, reste présente en nos cœurs et nous accompagne en chaque instant. Elle nous accompagne sur le chemin de la vie, guide nos pas vers un chemin du bonheur possible. La plus belle façon de lui rendre hommage est de vivre pleinement en espérant la revoir un jour dans un monde de beauté et d’amour vrai! Au nom de ma structure (Hope Musiks) et en mon nom propre, je présente mes plus sincères condoléances à l’ensemble des familles des victimes, c’est à dire à tout le peuple Burkinabé parce que nous sommes tous touchés

Anna Ouattara (Promotrice culturelle/Directrice d’entreprise)

Il y a un proverbe qui dit quand on ne peut pas battre quelqu’un on devient ami avec lui … vivement que les politiques trouvent une solution à cette situation. Toutes mes condoléances aux familles endeuillées… que le peuple reste debout malgré le désarroi et la tristesse. Vive le Burkina Faso et la paix dans notre pays.

Wahabou Bara (Directeur Général du BBDA)

Que nos frères et sœurs tombés face aux forces obscurantistes reposent en paix. Nous devons désormais faire face à l’adversité d’une manière saine et constructive en rassemblant toutes nos ressources pour y parvenir. N’oublions jamais que là où il y a la volonté, il y a mille ressources.

Youssef Ouédraogo (Journaliste, Promoteur des FAMA/Ecrivain)

VIVE LE BURKINA FASO dans cette situation nationale caractérisée par les doutes, les angoisses et les incertitudes, l’honneur, le bon sens, l’intérêt supérieur de la patrie commandent à tous les Burkinabè libres de continuer de semer la graine de l’amour et de paix. Vive le Burkina Faso!

Dez Altino (Artiste musicien KUNDE D’Or 2013)

 

Aujourd’hui le Burkina Faso traverse les moments les plus difficiles. Sans paix, pas développement pas de réjouissance ni de projet. Je souhaite une paix définitive pour mon pays. Wende ya wende !

Lagare Kounadi Kebe (Entrepreuneure Culturelle)

Avant tout appartenance à une ethnie ou une religion, nous sommes des humains, une vie est égale à une vie. C’est vraiment triste et choquant ce que nous vivons en ce moment, que certaines en tuent d’autres. Vivement que la paix et la cohésion sociale reviennent dans notre chère patrie. Que leurs âmes reposent en paix.

Propos receuillis par Hervé David HONLA

Les plus lus

To Top