Regards

Yannick change de Maison.

La “Douceur” se fait transférer

Certains dans le milieu du showbiz burkinabè, ne cessent de marmonner ça et là depuis 2015, sur le devenir et l’avenir artistique de Ouédraogo Kiswensida Yann Philipe dit Yannick. On le voyait graviter autour de son alter-égo Floby et intégrer la Floband. Ensuite, c’est avec ESCOM Distribution de Serge Dabiré, qu’on apprend qu’il a rebondi en 2015 et patatras ! En octobre 2019, il se retrouve dans l’écurie CHAO PROD entre les mains d’un certains…SOFIANO !

Désormais Yannick est sous les bons offices de CHAO PROD

Le talent a tendance à se référer à cette compétence innée que chacun semble recevoir à la naissance. Il est vraisemblable que la possession d’un talent peut aider dans la vie et qu’il serait bon de développer cette compétence. Mais de nos jours, les expériences ont démontré que le talent seul ne suffit plus.

Yannick est le spécimen vivant qui corrobore à cette thèse. Ce garçon extrêmement timide et svelte, connu de tous dans la sphère musicale burkinabè, serait un virtuose de la musique. Mais pourquoi n’arrive-t-il pas à décoller de façon graduelle. Ses apparitions médiatiques depuis la sortie de son premier opus «Au bout de mes rêves» en 2012 se font en dents de scie. Bien qu’ayant étroitement collaboré amicalement et professionnellement avec l’artiste le plus adulé du Burkina Floby, Yann ne s’est toujours pas frayé un chemin substantiel dans la musique. Il «vivote» artistiquement comme disent certains pionniers du milieu. Pourtant, Yann possède à son actif, deux albums et surtout le dernier «Bara-Bara» sorti en 2015 dans l’écurie du très prolifique producteur Serge Dabiré d’ESCOM Distribution. Arrivé comme une bouée de sauvetage, quelques semaines après la sortie de cet opus, c’était le mutisme total. Pourtant, l’opus avait bénéficié de l’expertise des caïds des platines Burkinabè tels que : Petit Jeano de UM-226, Kevinson de K-Music et SAT Art. Yann a même connu un succès en demi-teinte dans le groupe FLOBAND à la faveur de la sortie du single «ELLE» et de la collaboration avec le double Kunde d’or et PCA 2019 FLOBY avec le tube «Touma-Touma».

Aux dernières nouvelles, l’ex membre de la formation de Hip Hop CRITIK vient de resurgir dans la maison de production du très remuant artiste SOFIANO !

La nouvelle avait été accueillie comme un effet grenade dans la capitale ! C’est désormais la structure CHAO PROD qui serait garant de la vie artistique  de l’ex chantre de la Chorale du Centre International d’Evangélisation (CEI). Selon le Directeur Général de cette structure de Production : «Je suis prêt à donner ma vie pour le succès artistique de Yannick !»

SOFIANO, PDG de CHAO PROD

L’un des atouts majeurs de cet artiste réside dans son timbre vocal. L’information OXYGENE MAG : Yann est en phase de mettre dans les prochains jours, son premier single issu de CHAO PROD baptisé «Plané». C’est un condensé de musique urbaine assortie de d’Afro-beat et Dance hall, dont la thématique gravite autour des cupidons.

Afin d’activer le rouleau compresseur, un vidéogramme sortira simultanément avec ce single. Ceci marquera l’entrée en matière de la structure CHAO PROD !

Hervé David HONLA

 

 

Les plus lus

To Top